M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Carburant : un million de véhicules roulant au GPL/c à la fin de 2023

Par Maghreb Émergent
mars 27, 2024
Carburant : un million de véhicules roulant au GPL/c à la fin de 2023

Les véhicules roulant au gaz de pétrole liquéfié carburant (GPL/c) ont franchi le seuil d'un million à la fin de 2023, a indiqué mardi le Commissariat aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique (CEREFE).

Dans un rapport consacré au "développement de GPL/c et de GNC (Gaz naturel comprimé) en tant que leviers de la transition énergétique dans le secteur du transport en Algérie", le CEREFE a précisé que "le parc national roulant au GPL/c comptait 850.000 véhicules au premier semestre 2023 et devrait franchir le seuil d’un million à la fin de l’année 2023".

S'appuyant sur les statistiques les plus récentes du secteur énergétique, le Commissariat a évoqué également une "croissance fulgurante" de l’utilisation de GPL/c en Algérie, enregistrée à partir de 2015, notamment à la suite de l’augmentation du prix à la pompe de l’essence et du gasoil, opérée à travers les lois de Finances de 2016, 2017, 2018 et 2020, et en raison de la subvention accordée pour la fourniture et l’installation des kits GPL/c.

Le GPL/c fait baisser la consommation de l’essence

Selon le rapport, élaboré par le groupe de travail "Mobilité propre" composé de représentants de plusieurs ministères, le prix du GPL/c en Algérie est le moins cher au monde, cédé aux utilisateurs à un tarif cinq fois moins cher que celui de l'essence et trois fois moins cher que celui du gasoil.

De ce fait, la demande sur le GPL/c n’a cessé de croitre en Algérie depuis 2016, passant de 290 Ktep (kilotonne équivalent pétrole) en 2015 à plus de 1800 Ktep en 2022.

La demande sur le GPL/c a permis aussi une baisse "significative" de la consommation de l’essence, passant de 4,4 millions de tonnes en 2015 à 3,3 millions de tonnes en 2022, soit des économies d’essence d’un peu plus d’un million de tonnes en 2022 par rapport à 2015, est-il mentionné dans le document.

Soulignant que l’Algérie dispose d’un grand potentiel en matière de production de GPL/c et de GNC, le CEREFE a assuré que le développement de ces deux produits représente "la solution la mieux adaptée sur le plan tant économique, sanitaire et environnemental".

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Chaos estival : la Compagnie maritime nationale déroute ses passagers

La compagnie nationale de transport maritime, Algérie Ferries, vient de plonger ses passagers dans un nouvel épisode de confusion et d’incertitude. Dans un communiqué aussi bref que laconique publié samedi,… Lire Plus

Actualités

Un méga incendie menace les habitations d’Ouzzelaguen à Bejaia

Un méga incendie s’est déclaré le dimanche 21 juillet, sur les hauteurs de la commune d’Ouzzelaguen dans la wilaya de Bejaia. Aidé par les rafales du vent et les températures… Lire Plus

Actualités

Les prix du poulet vivant restent bas, les aviculteurs risquent la faillite

Les aviculteurs continuent de payer les frais de l’effondrement du marché des viandes blanches depuis la veille de l’Aïd El Kebir.  Les prix du poulet vivant restent bas en plein… Lire Plus

Actualités Maghreb

Maroc : l’opposant Mohamed Ziane de nouveau condamné

Détenu depuis novembre 2022, l’opposant marocain et ancien ministre, Mohamed Ziane, vient d’être condamné à cinq ans de prison ferme dans une nouvelle affaire. En effet, cet ex-bâtonnier de Rabat,… Lire Plus

Actualités

La gare maritime de Bejaia accueille un nombre record de voyageurs

La gare maritime du port de Bejaia a accueilli, depuis le début de l’année en cours, 18 870 passagers en provenance des ports français, dont 11 609 passagers depuis le 1er… Lire Plus