M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Céréales : l’Algérie achète à la France une grande quantité de blé

Par Maghreb Émergent
septembre 30, 2021
Céréales : l’Algérie achète à la France une grande quantité de blé

L'Algérie, représentée par l'Office Algérien Interprofessionnel de Céréales (OAIC), aurait acheté autour de 580 000 t de blé sur son dernier appel d’offres, dans un contexte marqué toujours par la hausse des cours.

Selon des sources spécialisées, l'Algérie aurait opté cette fois pour des origines françaises, concernant une large part de la quantité commandée. Vers 12h00 (10h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre était en hausse d'un euro sur l'échéance de décembre, à 257 euros et de 1,25 euro sur l'échéance de mars, à 251,50 euros, pour plus de 13 000 lots échangés.

Mercredi, la Commission européenne a affiché des exportations de blé pour l’UE à 6.95 millions de tonnes au 26 septembre contre 5.09 millions l’an passé à date. Les exportations d’orges s’affichent à 2.37 millions contre 2.11 l’an passé. Enfin, les importations de maïs sont en repli à 3.43 millions de tonnes contre 4.22 l’an passé.

Aux Etats-Unis, les opérateurs ajustent leurs positions avec le rapport USDA de ce soir. Si les rendements en maïs semblent globalement satisfaisants, il n’en demeure pas moins que les stocks sont attendus en repli par rapport aux dernières estimations de l’USDA qui étaient affichées fin juin à 1.187 milliard de boisseaux en maïs et 175 millions en soja.

Les conséquences de l’ouragan IDA s’estompent et les opérateurs attendent une reprise de l’activité export pour les semaines à venir.

En Russie, au 28 septembre, 74.2 millions de tonnes de blé étaient récoltées en poids brut, à comparer à 85.2 millions l’an passé à date, sur 26.3 millions d’hectares contre 27.9 l’an passé. En orges, 18.1 millions de tonnes ont été engrangées contre 21.6 l’an passé. Les chantiers de récolte de tournesol se poursuivent, avec 4.7 millions de tonnes récoltées au 28 septembre contre 5.2 millions l’an passé à date.  

Les cours du blé sur le bassin mer Noire ont également fortement progressé hier en Ukraine, alors qu’ils marquaient le pas en Russie.

Avec Agritel