M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Communiqué de Radio M et Maghreb Emergent

Par Maghreb Émergent
décembre 25, 2022
Communiqué de Radio M et Maghreb Emergent

Des agents de la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure), au nombre de six, ont procédé ce samedi à la mise sous scellés des locaux de Radio M et Maghreb Emergent.

Arrivés vers 15 heures au siège de l'entreprise, sise à Place "Maurice Audin", en compagnie du directeur de Radio M et Maghreb Emergent, Ihsane El Kadi, menotté, ces agents ont invité les journalistes et les employés présents à vider les lieux avant de procéder à la perquisition des locaux.

Outre le matériel informatique, ces agents ont saisi des ordinateurs, des cachets et des documents avant de quitter les lieux en emmenant avec eux le directeur Ihsane El Kadi.

Cette perquisition intervient au lendemain de l'interpellation d'Ihsane El Kadi à Zemouri (Boumerdes). On ignore pour l'heure les raisons de cette interpellation et de la perquisition opérée par les services de sécurité

Elle intervient également au lendemain de la diffusion de deux émissions et la publication d'un article se rapportant au deuxième mandat et à l'organisation du Hirak.

La mise sous scellés des locaux de Radio M et Maghreb Emergent et l'arrestation de son directeur, en violation des Lois de la République, s'inscrit visiblement dans une intense campagne d'intimidation et de harcèlement qui ciblent ces deux médias et son directeur depuis deux ans.

Elle vise à étouffer une voix qui continue, malgré tout, à exercer ses droits consacrés par les Lois de la République et à porter la voix, le regard, des sans voix et de l'« Algérie d'en bas ».

Indignés par cette opération, les journalistes et employés des rédactions de Radio M et Maghreb Emergent dénoncent cette cabale sans nom contre le journaliste, Ihsane El Kadi, dont le seul tort est d'exprimer librement ses opinions et d'ouvrir les colonnes de ses journaux à tous les courants d'opinion de la société. Ils expriment une vive inquiétude quant au sort du journaliste et tiennent pour responsable les autorités de tout ce qui adviendra.

Au-delà du sort des employés qui voient leur outil de travail confisqué, Ils tiennent à témoin l'opinion nationale et internationale des dérives répressives contre la liberté de la presse, la liberté d'expression et des libertés fondamentales consacrées par la Constitution et les conventions internationales ratifiées par l'Algérie.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Tunisie : 60 % des migrants sont arrivés à travers les frontières algériennes

Les frontières algériennes constituent la porte principale d’entrée des migrants clandestins vers la Tunisie, fait savoir les résultats préliminaires d’une étude de terrain, réalisée par le forum tunisien des droits… Lire Plus

Actualités

VTC : l’Uber russe « Yango » quitte l’Algérie

Yango, le service de VTC, filiale du groupe russe Yandex, a annoncé dans un communiqué la cessation de son activité en Algérie à partir du 01 aout 2024. En effet,… Lire Plus

Actualités

L’Algérie ambitionne d’exporter 10 000 tonnes de feldspath en 2025

Dans une annonce qui marque un tournant significatif pour l’industrie minière algérienne, le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a dévoilé mardi à Annaba les projets ambitieux du… Lire Plus

Actualités

Emploi : l’ANEM publie la liste des 50 spécialités les plus demandées en Algérie

L’Agence Nationale pour l’Emploi (ANEM) a révélé les spécialités les plus demandées sur le marché de l’emploi en Algérie. Ainsi, une liste des 50 spécialités les plus demandées sur le… Lire Plus

Actualités Energie

Pétrole : La baisse des stocks américains provoque la hausse des prix du baril

Des données sur la diminution des stocks américains de brut ont influencé le prix du baril qui a augmenté ce mercredi matin. La veille, les deux références du brut avaient… Lire Plus