Conflits sociaux: les grèves se multiplient à Bejaia

Conflits sociaux: les grèves se multiplient à Bejaia

Le front social bouge à Bejaia. Les grèves se multiplient dans plusieurs secteurs dans cette wilaya connue pour son tissu de PME. La chaleur et la pandémie de COVID-19 n’ont pas empêché l’émergence de mouvements sociaux dans trois importantes entreprises.

En effet, la grève déclenchée par plus de la moitie des travailleurs de Numilog, agence de Bejaia, au début du mois de juillet se poursuit toujours. Le conflit qui oppose les travailleurs grévistes à la direction est arrivé aux couloirs de la justice. Les travailleurs contestataires demandent la réintégration des délégués syndicaux et la reconnaissance de leur conseil syndical par la direction de Numilog.

De leur côté, les travailleurs du Port de Bejaia (EPB), entame leur troisième semaine de grève. Ils revendiquent le départ du PDG de l’entreprise ainsi que la satisfaction de quelques revendications sociales. L’activité dans le Port de Bejaia connait de grandes perturbations.

Pas loin de la ville de Bejaia, plus exactement dans la région d’El Kseur, des travailleurs de Brasserie star Algérie (BSA), ont déclenché le 3 août dernier, une grève pour demander l’amélioration des conditions de travail, la permanisation des travailleurs contractuels et l’instauration d’une prime annuelle.