Covid-19 : Omicron désormais variant dominant en Algérie - Maghreb Emergent

Covid-19 : Omicron désormais variant dominant en Algérie

Facebook
Twitter

C’est ce qui ressort du communiqué de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) indique que le variant Omicron, détecté pour la première fois dans notre pays le 14 janvier dernier, est désormais majoritaire, à hauteur de 57 % des contaminations au 20 janvier 2022 . L’IPA qualifie sa propagation d’ « exponentielle ».

« Ceci est dû à la particularité de la souche de ce variant, qui a une capacité extrêmement importante et rapide de propagation, tout comme cela est observé à l’échelle mondiale » selon l’IPA. Le 13 janvier dernier, Omicron concernait seulement 33% des cas de contamination, note l’IPA.

Et d’ajouter :« De ce fait, ce variant est devenu prédominant et nous pouvons dire dès maintenant qu’il rythme la vague actuelle en Algérie pour la semaine en cours. Nous nous attendons à ce qu’il représente plus de 90 % dans les deux semaines à venir ».

Concernant l’impact du variant sur les plus jeunes, l’Institut Pasteur souligne que de« nombreuses infections par ce variant ont été enregistrées parmi les enfants, qui sont plus vulnérables aux virus respiratoires, sachant de plus que le virus reste plus longtemps chez cette catégorie, ce qui augmente le risque de transmission et de manière plus rapide, du virus au plus grand nombre de personnes vivant autour d’eux. »

Facebook
Twitter