M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Débâcle en ligne de l’AADL 3 : Un test raté pour l’infrastructure numérique algérienne

Par Maghreb Émergent
juillet 8, 2024
Débâcle en ligne de l’AADL 3 : Un test raté pour l’infrastructure numérique algérienne

L’ambitieux programme de logement AADL 3 vient de connaître un démarrage chaotique, révélateur des failles béantes dans la stratégie numérique algérienne. Alors que le gouvernement prône la modernisation et la dématérialisation des services publics, la réalité sur le terrain est tout autre.

Le fiasco du lancement des inscriptions au programme AADL 3 est symptomatique d'un pays qui peine à entrer dans l'ère numérique. Dès l'ouverture de la plateforme, le site web de l'AADL s'est effondré sous l'afflux massif des demandes, laissant des milliers de citoyens dans la frustration et l'incompréhension.

« Des soucis techniques et aussi organisationnels », déplore un internaute, pointant du doigt la double nature du problème. Un autre utilisateur s'insurge : « Ouvrir une plateforme à 21h, c'est quand même absurde », soulignant l'inadéquation des horaires choisis avec les pratiques numériques modernes. Ces commentaires critiques illustrent une insatisfaction plus large face à l'insuffisance des infrastructures numériques du pays.

Ce fiasco contraste fortement avec les meilleures pratiques internationales en matière de lancement de plateformes numériques. « Les standards mondiaux préconisent une approche progressive : des lancements par phases, des tests de charge approfondis, et une communication transparente sur les éventuels problèmes techniques », nous explique un spécialiste.

L'AADL, en revanche, semble avoir opté pour une stratégie « big bang » risquée, sans préparation adéquate, ni plan de secours. Cette démarche révèle non seulement des lacunes techniques, mais aussi une méconnaissance des enjeux liés aux déploiements numériques à grande échelle.

Le ministre de l'Habitat en mode « damage control »

Face à cette débâcle, le ministère de l'Habitat s'efforce de contrôler les dégâts. Dans un communiqué, le département de Tarek Belaribi tente de minimiser l'ampleur de l'échec en mettant en avant des chiffres supposément positifs. Le ministère se félicite ainsi de « 510 000 inscriptions réussies », un nombre qui semble impressionnant de prime abord.

Cependant, cette tentative de redorer l'image du programme se heurte à une réalité bien plus sombre. Le ministère évoque des « tentatives de piratage » pour justifier les problèmes techniques rencontrés, une explication qui peine à convaincre face à l'ampleur des dysfonctionnements observés. Cette stratégie de communication soulève plus de questions qu'elle n'apporte de réponses, notamment sur la sécurité et la robustesse des infrastructures numériques de l'État.

En réalité, cet incident n'est que la partie émergée de l'iceberg. Classée 112e dans l'index de développement de l'e-gouvernement des Nations Unies en 2022, le pays peine à concrétiser ses ambitions numériques. Les appels répétés du président Tebboune à « accélérer la cadence » du processus de numérisation sonnent comme des vœux pieux face à l'inertie administrative.

Ce dernier épisode AADL met en lumière l'urgence d'une refonte profonde de l'approche numérique du pays. Il ne suffit pas de décréter la modernisation, encore faut-il s'en donner les moyens techniques et humains. Sans une véritable stratégie cohérente et des investissements massifs dans les infrastructures et la formation, l'Algérie risque de rester à la traîne de la révolution numérique mondiale.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Élections présidentielles : Louisa Hanoune se retire et accuse

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a annoncé ce samedi après-midi, son retrait et celui de son parti de l’élection présidentielle anticipée, prévue pour le 7… Lire Plus

Actualités Energie

L’Algérie consolide sa position de leader sur le marché gazier espagnol

Dans un contexte énergétique mondial en pleine mutation, l’Algérie affirme sa domination sur le marché gazier espagnol. Selon le dernier rapport de l’agence espagnole Enagás, l’Algérie a maintenu sa position… Lire Plus

Actualités Maghreb

Tunisie : le candidat à la présidentielle Abdellatif Mekki assigné à résidence

En Tunisie, le candidat à l’élection présidentielle, ancien cadre d’Ennahdha et ex-ministre de la Santé, Abdellatif El Mekki, a été assigné à résidence. Le juge d’instruction a prononcé plusieurs interdictions… Lire Plus

Actualités Entreprise

L’industrie espagnole se tourne vers l’Algérie en raison des exigences européennes sur l’émission de CO2

Des inquiétudes espagnoles ont été notées par la presse locale, quant au départ des entreprises industrielles du pays et à leur orientation vers l’investissement en Algérie, en raison des exigences… Lire Plus

Actualités

Tebboune dresse le bilan économique de son mandat présidentiel face à la presse

Dans l’entretien télévisé accordé à la presse publique jeudi, lors duquel il a annoncé sa candidature pour un deuxième mandat présidentiel, Abdelmadjid Tebboune a dressé le bilan économique de sa… Lire Plus