M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Disponibilité de l’eau durant l’été : le ministre rassure

Par Maghreb Émergent
mai 1, 2022
Disponibilité de l’eau durant l’été : le ministre rassure

Le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, Karim Hasni, s’est exprimé samedi sur la disponibilité de l’eau durant la saison d’été.

Depuis Tipasa, où il était accompagné du ministre de l’Energie, Hasni a révélé que la réserve d'eau actuellement disponible "est suffisante pour assurer la sécurité hydrique à l’échelle nationale, grâce notamment aux chutes pluviales importantes enregistrées qui s’ajouteront aux eaux produites par les stations de dessalement d'eau de mer, susceptibles d’assurer un été tranquille".

Selon le ministre, l'Algérie a adopté une stratégie pour la réalisation des stations de dessalement d'eau de mer en vue de garantir la production d’eau et assurer son autonomie grâce aux eaux des barrages.

Avec la réalisation de cinq nouvelles stations de dessalement, « les capacités de mobilisation des eaux de mer dessalées seront portées à 42 %, contre seulement 17% actuellement », a expliqué le ministre en soulignant qu’une prévision de porter ce taux (42%) à pas moins de 60% à l’avenir, « grâce à la concrétisation d’un 2ème programme supplémentaire portant réalisation de six autres stations ».

Lancement en mai d'une opération de réalisation de 5 stations

Par ailleurs, le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab a annoncé, lors de cette visite de travail dans la wilaya de Tipasa, le lancement de réalisation de cinq stations de dessalement d'eau de mer, dotées chacune d'une capacité de production de 300.000 m3 d’eau/Jour, réalisation dès le "mois de mai prochain" à l’échelle nationale.

Ce projet sera réalisé par la filière de groupe Sonatrach, L’Algerian Energy Company (AEC), au cours du second semestre 2022, avant le lancement du projet de la station de Fouka 2, d’une capacité de production de 300.000 m3, au cours de la première semaine de mai prochain, selon Arkab. « Le lancement du reste des projets se poursuivra à Oran, Boumerdes, El Tarf et Bejaïa au cours du second semestre de l'année en cours », a-t-il précisé.

Rappelons que l'Algérie compte actuellement 14 stations de dessalement d'eau de mer opérationnelles, dont le nombre sera porté à 19, après l’entrée en exploitation des projets programmés, à partir de 2024. Un nombre appelé à la hausse après la concrétisation du 2ème programme des six autres stations, dont la mise en service future va réduire sensiblement la dépendance aux eaux des barrages et souterraines, est-il escompté.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Gaz torchés : Sonatrach utilisera des images satellites pour mesurer ses émissions

Des images satellites de l’Agence spatiale algérienne (ASAL), seront utilisées par le groupe Sonatrach, afin de mesurer les émissions de gaz torchés et de méthane, a annoncé la compagnie. La… Lire Plus

Actualités

Sonatrach et Naturgy en passe de conclure un nouveau contrat gazier

Selon plusieurs médias espagnols, la compagnie nationale algérienne des hydrocarbures Sonatrach et l’entreprise espagnole Naturgy seraient sur le point de finaliser un nouveau contrat gazier. Les négociations entre les deux… Lire Plus

Actualités

Algérie : Le secteur public domine l’assurance dommages

Le secteur public continue de se tailler la part du lion des assurances dommages en Algérie. La part du secteur privé demeure faible malgré les efforts des assureurs privés. La… Lire Plus

Actualités

Bejaia : Tous les départs de feux sont éteints

Les efforts conjugués des agents de la Protection civile et des forêts, de la gendarmerie, de l’ANP et des citoyens ont permis l’extinction de tous les départs de feux enregistrés… Lire Plus

Actualités

Canicule : plusieurs incendies enregistrés en l’espace de 24h

La protection civile (PC) algérienne a maitrisé 26 incendies en l’espace de 24 heures dans plusieurs wilayas du pays. Selon la PC, les wilayas concernées sont principalement au centre et… Lire Plus