Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle: L’Etat s’engage à intégrer 365 000 jeunes - Maghreb Emergent

Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle: L’Etat s’engage à intégrer 365 000 jeunes

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre des engagements pris par l’Etat pour l’intégration de la totalité des jeunes recrutés dans le cadre du Dispositif d’Aide à l’Insertion Professionnelle (DAIP) a été adoptée lors du conseil du Gouvernement, tenu hier à Alger, a annoncé le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub.

Il a assuré à ce propos : « l’Etat s’engage à concrétiser ses promesses et à intégrer les 365 000 jeunes concernés dans des postes stables ». A cet effet, a, ajouté Djâabou : « Un schéma présenté par le ministère du Travail a été adopté par le conseil du Gouvernement, tenu hier ». Ce schéma préconise, selon le ministre, l’élaboration « d’une nouvelle instruction portant allègement des procédures et levée des contraintes ayant empêché une avancée notable dans le dossier d’intégration, qui a enregistré l’insertion de 20.000 jeunes seulement ».

« Il existe une forte volonté politique pour la concrétisation des engagements de l’Etat, suivant un calendrier convenu à l’avance». A soutenu Djâaboub. Il a enfin assuré que « L’agenda déjà convenu, concernant l’intégration des jeunes en 2019/2020, a permis l’insertion professionnelle de 20.000 jeunes seulement. Le reste des jeunes (365.000) sera intégré par effet rétroactif, en application des engagements des autorités supérieures du pays ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter