Dix ans de Facebook : des chiffres, des "j’aime" et des "aversions" - Maghreb Emergent

Dix ans de Facebook : des chiffres, des « j’aime » et des « aversions »

Facebook Pew Reseach Center
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Facebook Pew Reseach Center

 

Facebook restera encore longtemps le réseau social le plus apprécié des internautes. Cependant, nombreux sont ses utilisateurs qui expriment de la répugnance au « voyeurisme » qui s’y développe. A noter que les femmes et les hommes n’utilisent pas Facebook pour les mêmes raisons. Détails…

 

Dans une récente étude publiée au début de février, à l’occasion des dix ans de Facebook, le Pew Research Center (PRC), un think tank américain qui effectue des enquêtes sociales aux États-Unis et le monde, montre comment les usagers utilisent et ce qu’ils aiment ou n’aiment pas dans le n°1 des réseaux sociaux. L’enquête, menée par Princeton Survey Research Associates International, pendant plusieurs semaines à la fin de l’été 2013, auprès d’un échantillon de 1.801 adultes, âgés de 18 ans et plus, a montré que « des utilisateurs n’aiment pas certains aspects de Facebook » liés particulièrement aux informations privées. Ainsi beaucoup parmi les sondés ont exprimé leur « aversion » pour le partage, par des amis, des renseignements personnels comme des photos, « sans demander d’abord l’autorisation » de la personne concernée. Les parents se sont montrés « particulièrement protecteurs des images de leurs enfants ». « 57% des utilisateurs de Facebook », également parents, d’enfants de moins de 18 ans, disent « détester que les gens publient sur Facebook les photos de leurs enfants sans demander leur permission ». 36% des répondants affirment « détester que les gens partagent trop d’informations personnelles sur Facebook » et 24% refusent les pressions du réseau social poussant à partager un maximum de données sur leurs profiles. D’autre part, la « peur de manquer » une information est assez présente, puisque seulement 5% des utilisateurs de Facebook détestent le fait que le réseau social leur permet de voir les activités dans lesquelles ils n’ont pas été inclus, contre 84% qui considèrent que cet aspect de Facebook ne les dérange pas du tout.

A chacun ses motivations

« Les femmes et les hommes ont souvent différentes raisons pour lesquelles ils utilisent Facebook, mais tout commence par le partage et le rire », explique PRC. Les utilisateurs disent apprécier tout particulièrement « les photos et vidéos de vos amis (47% disent que c’est une des principales raisons du recours au site) », mais également « la possibilité de partager avec de nombreuses personnes à la fois (46% la citent que comme une raison majeure) », alors que 39% aiment les contenus humoristiques. D’autres aspects de Facebook, comme les informations ou le soutien à des personnes dans le réseau, apparaissent dans les réponses des utilisateurs. Il reste que les hommes et les femmes diffèrent dans leurs motifs d’utilisation du site. Chez les femmes, 54% se connectent à Facebook pour « regarder les photos et les vidéos postées » (contre 39% chez les hommes), 50% pour les « échanges avec plusieurs personnes à la fois » (contre 42% pour les hommes), et 35% pour « apprendre comment aider les autres » (contre 25% des hommes). Les deux sexes sont à égalité quand il s’agit de se connecter pour « recevoir les mises à jour et les commentaires », s’informer, et « avoir le feedback » de ses propres publications. Sur Facebook les relations humaines peuvent être tout aussi conflictuelles que dans la vie de tous les jours. Ainsi, en moyenne 12% des utilisateurs de Facebook affirment avoir reçu une « demande de retirer une personne dans leur réseau ». Cela se passe plus chez les personnes âgés de 18-29 ans (19%), contre 10% chez les 30-49 ans, 7% pour les 50-64 ans, et 5% pour les 65 ans et plus. Ces demandes de retrait de la liste d’amis proviennent d’autres amis (35%), de conjoints (23%), ou d’ex-conjoints (12%).

Partage des contenus

Les utilisateurs de Facebook « aiment » les contenus publiés par leurs amis et les commentent assez souvent, mais la plupart ne changent pas fréquemment leur propre statut. 44 % des utilisateurs de Facebook « aiment » un contenu posté par leurs amis au moins une fois par jour, et 29 % le font plusieurs fois par jour. Environ 25 % des utilisateurs disent ne jamais changer ou mettre à jour leur statut, contre 10 % qui affirment en de changer tous les jours, et 4% le mettent à jour plusieurs fois par jour. Et 19 % envoient quotidiennement des messages privés à leurs amis. L’enquête de PRC révèle aussi que 39% des utilisateurs de Facebook ont moins de 100 amis sur le réseau, 23% ont 101-250 amis, 20% ont 251-500 amis, et 15% ont plus de 500 amis. Le nombre moyen d’amis est de 338. « Les plus jeunes utilisateurs ont tendance à avoir un nombre beaucoup plus important d’amis sur le réseau que les utilisateurs plus âgés », indique PRC. «27% des utilisateurs âgés de 18-29 ans Facebook ont plus de 500 amis dans leur réseau, tandis que 72% des utilisateurs âgés de 65 ans et plus ont 100 amis ou moins», ajoute l’étude.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter