M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Dossier Fertial : l’espagnol Villar Mir lance une procédure d’arbitrage contre Sonatrach

Par Maghreb Émergent
avril 28, 2021
Dossier Fertial : l’espagnol Villar Mir lance  une procédure d’arbitrage contre Sonatrach

Le groupe espagnol Villar Mir (GVM), a lancé une procédure d'arbitrage contre Sonatrach, auprès de la Cour internationale d'arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale (CCI) de Paris.

Il exige que le groupe algérien honore le contrat d'achat de 49% des actions que l'espagnol détient dans le capital de la société algérienne Fertial.

Selon la presse espagnole, qui cite une source proche du dossier, le groupe présidé par Juan Miguel Villar Mir, a pris cette décision après deux ans de blocus par Sonatrach, qui à travers sa filiale Asmidal, détient 34% de Fertial.

Les 49% de la holding espagnole dans Fertial, représentent selon les derniers comptes du groupe, une valeur de 129,1 millions d'euros, à laquelle s'ajoutent plus de 20 millions d’euros en attente de perception du dividende.

La même source explique que le groupe Villar Mir et l’entreprise algérienne ETRHB Haddad, troisième actionnaire de Fertial avec 17% du capital, ont convenu en mars 2019 de vendre leurs actions (66%) à Asmidal, filiale du groupe Sonatrach. Cependant, la filiale de Sonatrach n'a pas exécuté l'achat depuis, ce qui a conduit Villar Mir à recourir à l'arbitrage international.

Une transaction affectée par l’affaire Haddad

La holding Villar Mir, garde la porte ouverte pour tenter de parvenir à un accord avec le groupe Sonatrach, en vue de démêler la situation, souligne la même source.

La pesse espagnole précise que la rupture de l'accord par Asmidal s'est prolongée dans un contexte de changement de l'exécutif algérien. « Le refus de ce dernier de consommer le pacte de 2019 a même affecté l'activité de Fertial, avec des blocages de production qui ont dégradé ses chiffres d'affaires », souligne la même source. En ajoutant que « les problèmes juridiques du propriétaire du groupe ETRHB, Ali Haddad, condamné à 12 ans de prison pour trafic d'influence, ont également affecté la transaction ».

Rappelons qu’au mois de mars 2019, Sonatrach avait opposé un refus catégorique quant à la reprise par le groupe ETRHB des 17% des actions dans le capital de Fertial, en faisant valoir le droit de préemption, mais sans que  l’opération ne soit finalisée.

Le groupe ETRHB avait racheté en novembre 2016, 17% des parts de Fertial auprès de l’actionnaire espagnol Villar Mir, qui détenait à l’époque 66% du capital de l’entreprise. En 2020, la BEA avait annoncé la vente aux enchères publiques des 11,9% des actions de Fertial que le groupe ETRHB d’Ali Haddad avait hypothéqué en contrepartie d’un crédit de 30 millions d’euros contracté auprès de BNP Paribas El-Djazaïr.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Incendie d’Ouzzellaguen : La protection civile demande aux villageois de quitter leurs maisons

La protection civile de la wilaya de Bejaia a lancé un appel via les réseaux sociaux aux habitants des villages situés sur les hauteurs de la commune d’Ouzzellaguen pour quitter… Lire Plus

Actualités

Chaos estival : la Compagnie maritime nationale déroute ses passagers

La compagnie nationale de transport maritime, Algérie Ferries, vient de plonger ses passagers dans un nouvel épisode de confusion et d’incertitude. Dans un communiqué aussi bref que laconique publié samedi,… Lire Plus

Actualités

Un méga incendie menace les habitations d’Ouzzelaguen à Bejaia

Un méga incendie s’est déclaré le dimanche 21 juillet, sur les hauteurs de la commune d’Ouzzelaguen dans la wilaya de Bejaia. Aidé par les rafales du vent et les températures… Lire Plus

Actualités

Les prix du poulet vivant restent bas, les aviculteurs risquent la faillite

Les aviculteurs continuent de payer les frais de l’effondrement du marché des viandes blanches depuis la veille de l’Aïd El Kebir.  Les prix du poulet vivant restent bas en plein… Lire Plus

Actualités Maghreb

Maroc : l’opposant Mohamed Ziane de nouveau condamné

Détenu depuis novembre 2022, l’opposant marocain et ancien ministre, Mohamed Ziane, vient d’être condamné à cinq ans de prison ferme dans une nouvelle affaire. En effet, cet ex-bâtonnier de Rabat,… Lire Plus