M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Emploi en Afrique du Nord : la CEA recommande des « subventions salariales temporaires »

Par Aboubaker Khaled
février 28, 2021
Emploi en Afrique du Nord : la CEA recommande des « subventions salariales temporaires »

Les experts économistes du bureau Afrique du Nord de la commission économique pour l'Afrique (CEA) ont exprimé lors d'une conférence en ligne, leur inquiétude sur l’impact de la Covid19 sur le marché de l'emploi et recommandent des actions urgentes de la part des décideurs.

Les experts qui ont exposé quelques conclusion, d'un rapport de la CEA, qui sera publié prochainement, ont conclu que "la pandémie de la Covid19 et les mesures mises en place pour limiter sa progression, ont touché les marchés du travail nationaux de différentes manières, impactant une multitude de niveaux et de secteurs dont le commerce, la production manufacturière, le transport, le tourisme, la restauration et l’informel".

Selon les résultats préliminaires de l'étude, « le pourcentage des jeunes occupant des postes dits vulnérables est particulièrement élevé au Maroc (+ 60%), en Mauritanie (53%), au Soudan (60%), et se situe entre 20% et 30% dans le reste de la sous-région », indique Amal El Beshbishi, économiste et cheffe de la section de l’emploi au Bureau de la CEA en Afrique du Nord.

El Beshbishi a souligné que les femmes sont particulièrement présentes parmi les détenteurs de postes vulnérables en Egypte (34%), Maroc (61%), Mauritanie (68%), et au Soudan (65%), tandis que l’Algérie et la Tunisie présentent des performances relativement meilleures avec 23% et 14%.

Elle a également indiqué que les experts sont de plus en plus inquiets à propos des implications à long terme de la pandémie de la Covid19 sur l’éducation, particulièrement dans les pays en développement moins bien équipés sur le plan des infrastructures technologiques et de la communication ».

A l'issu de cette conférence en ligne, pour laquelle a pris part Taïeb Baccouche, Secrétaire Général de l’Union du Maghreb Arabe et Khaled Hussein, directeur par intérim du Bureau de la CEA en Afrique du Nord, des recommandations ont été exprimé par les experts, dont :

-       La mise en place de politiques de soutien modulées selon les secteurs et les caractéristiques des entreprises y opérant ainsi que la diversification des sources de financement par la mise en place de mécanismes variés, structurés et durables ;

-       La mise en place d’une combinaison de subventions à l’emploi et de subventions salariales temporaires pour les secteurs les plus affectés ; une attention particulière étant accordée aux employeurs disposés à offrir des arrangements de travail flexibles à leurs employés (horaires, possibilité de travail à distance, etc.) de manière à toucher également les profils qui avaient du mal à trouver des emplois avant la crise de la Covid19;

-       L’élargissement de la couverture sociale et notamment la mise en place d’indemnités pour perte d’emploi en vue de réduire l’impact du chômage sur la consommation tout en tout en contribuant au bien-être des personnes sans emploi et de leur entourage.