Fathi Oufigou, responsable marketing du Groupe Bessa Promotion : "Les prix du logement promotionnel sont stables depuis 2018": - Maghreb Emergent

Fathi Oufigou, responsable marketing du Groupe Bessa Promotion : « Les prix du logement promotionnel sont stables depuis 2018 »:

Facebook
Twitter

Rencontré lors du dernier Le Salon international du bâtiment des Matériaux de construction (Batimatec), le responsable marketing du Groupe Bessa Promotion, Fathi Oufigou, a livré à Maghreb Emergent la vision du groupe sur le logement promotionnel et le standing en Algérie, ainsi que la façon avec laquelle Bessa Promotion a fait face à la crise du Covid-19 et l’actuelle inflation qui touche les matières premières de la construction.

Maghreb Émergent : Comment le groupe Bessa promotion a-t-il géré la récession du secteur du BTP ?

Fathi Oufigou : Sur le plan macroéconomique, c’est vrai que le BTP subit une certaine morosité. Mais pour nous, il s’agit d’une phase transitoire. On est parti du principe : « qui dit crise, dit solution ».

On voit que la plupart des acteurs économiques sont conscients de cette phase transitoire. Ils sont en train de réfléchir et ramener des idées innovantes au secteur.

D’ailleurs, cette morosité du secteur, on est en train de la changer à notre faveur et en faveur de nos clients. Durant le pic de la pandémie du Covid-19, on a pu lancer des solutions digitales qui nous ont permis d’être proches de nos clients et de nos futurs clients, en créant les applications Buy Bessa et My Bessa.

En outre, ça se voit que les crises, qui se sont succédés, ont affaibli le pouvoir d’achat des algériens. Il y a également une sensible inflation qui a fait augmenter les prix des matières premières, dont le fer, le ciment, le bois, les céramiques …. Mais nous avons pu trouver une solution atypique.

Quelle est cette solution ?

Nous avons proposé aux différentes entreprises de construction, qui sont des partenaires de longues dates, un pacte de solidarité, qui consiste à faire baisser nos marges bénéficiaires sur les logements que nous vendons. Son objectif est d’essayer de stabiliser le prix du mètre carré vendu.  Un objectif atteint grâce auquel on a pu garder les prix stables au même niveau que celui de 2018.

Garder les prix stables ne veut pas dire diminuer la qualité de nos logements. Au contraire ! Tout cela rentre dans notre stratégie qui est d’apporter de la qualité et du standing à tous ceux qui rêvent d’en avoir. La preuve c’est que tous nos clients sont de différents niveaux, du simple fonctionnaire aux libéraux riches.

Que pensez-vous de la qualité urbanistique des logements qui se construisent actuellement ?

Juste pour être modeste, Bessa Promotion est un créateur de centres urbains. Nos réalisations peuvent en témoigner. A titre d’exemple, dans la commune de Ouled Fayet (Ouest d’Alger), nous avons réalisé environ 10 résidences et il y a une histoire écrite autour de leur construction. Chaque résidence décrit le tissu urbain dans lequel elle est implémentée.

Même le volet social est étudié. On donne à nos clients ce qu’ils veulent. Pas trop de vis-à-vis, pas de densité. L’intimité, sacrée chez les algériens, est toujours prise en considération.

Est-ce qu’il y a toujours de la demande sur le haut standing ?

On a toujours pensé à cette tranche de clients, à qui on présente toujours des offres, telles que nos résidences Garden (Sidi Yahia), Massyles (Cheraga) et Ravine (El Madania) sont des résidences atypiques et répondent au besoin d’un certain niveau de standing. En effet, il y a toujours de la demande qui n’a pas diminué malgré la crise.

Attendez-vous au retour de la demande dans les prochaines années ?

Nous sommes dans un pays constitué de 60% de jeunesse. Donc nous gardons notre optimisme, parce que la demande va accroitre, à condition que la situation s’améliore. Si notre jeunesse prend en main son avenir, c’est ce qui augmentera la demande sur le logement.

Facebook
Twitter