M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Gazoduc NIGAL : Avancées significatives sur les sections nigérianes et algériennes

Par Maghreb Émergent
juin 27, 2024
Gazoduc NIGAL : Avancées significatives sur les sections nigérianes et algériennes

Le projet de gazoduc trans-saharien NIGAL (Nigeria-Algérie) franchit une étape importante avec l'achèvement imminent du tronçon Ajaokuta-Kaduna-Kano au Nigeria, d'une longueur de 614 km. Cette section représente une partie cruciale du pipeline reliant la frontière nigériane au Niger.

Le ministre nigérian Yusuf Maitama Tuggar a confirmé les progrès significatifs du projet, soulignant les avancées notables enregistrées sur les sections nigérianes et algériennes. En Algérie, des progrès considérables ont également été réalisés, laissant le tronçon du Niger comme la principale section restante à finaliser.

Mele Kyari, directeur général de la Société pétrolière nationale nigériane (NNPC), a annoncé que cette partie essentielle du gazoduc NIGAL serait réceptionnée au cours du premier trimestre 2025. Cette date marquerait le début prévu des exportations de gaz nigérian vers l'Europe via le gazoduc NIGAL.

Un contexte géopolitique favorable

L'achèvement du projet NIGAL intervient dans un contexte géopolitique particulièrement propice. La demande internationale de gaz et de pétrole est forte, accentuée par la situation géopolitique actuelle. Dans ce paysage énergétique, l'Algérie occupe une position stratégique. Premier exportateur africain de gaz naturel et septième mondial, le pays dispose de réserves prouvées de gaz naturel s'élevant à près de 2 400 milliards de mètres cubes. Avant la guerre en Ukraine, l'Algérie fournissait déjà environ 11% du gaz consommé en Europe, contre 47% pour la Russie.

Dans ce contexte de recherche de diversification énergétique, le gazoduc NIGAL représente une opportunité majeure. Il pourrait permettre à l'Algérie d'augmenter significativement ses exportations vers l'Europe, répondant ainsi aux besoins de nombreux pays européens cherchant à diversifier leurs sources d'approvisionnement.

Malgré ces perspectives prometteuses, le projet n'est pas exempt de défis. Des obstacles persistent notamment en termes de sécurité le long du tracé et de coordination entre les pays partenaires. La réussite du projet dépendra de la capacité des pays impliqués à surmonter ces difficultés.

Enfin, l'achèvement du gazoduc NIGAL pourrait avoir des implications significatives sur les flux énergétiques entre l'Afrique et l'Europe. Au-delà de son impact sur le marché énergétique, ce projet ouvre de nouvelles perspectives économiques pour les pays impliqués, tout en contribuant à la reconfiguration des relations énergétiques euro-africaines.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Algérie Ferries face à une nouvelle crise : reports de traversées et panne technique

En pleine saison estivale, Algérie Ferries se trouve une fois de plus confrontée à des défis logistiques majeurs. La compagnie nationale de transport maritime a annoncé ce jeudi 18 juillet… Lire Plus

Actualités Entreprise

Entrepreneuriat : augmentation significative du nombre d’auto-entrepreneurs en Algérie

Le nouveau mécanisme installé dernièrement par le ministère chargé des startups, concernant l’auto-entrepreneuriat a connu un grand engouement parmi les jeunes entrepreneurs porteurs de projets. Le ministre de l’Économie de… Lire Plus

Actualités Finances

Financement bancaire en Algérie : Une hausse de 1000 milliards de DA en 2023

Le secteur bancaire affiche une croissance notable, avec une augmentation des crédits alloués à l’économie nationale de 1000 milliards de DA entre 2022 et 2023. Cette progression, qui atteint 8%… Lire Plus

Actualités

Bejaia : réception de trois pipelines pour la station de dessalement de Tighremet

La station de dessalement de Tghremet dans la wilaya de Bejaia a réceptionné le 14 juillet, trois pipelines. ‘’Dans le cadre de son engagement à soutenir les projets d’État, l’Entreprise… Lire Plus

Actualités

Le CEREFE et l’ONA s’allient pour une gestion énergétique optimale des eaux usées

Le Commissariat aux Energies Renouvelables et à l’Efficacité Energétique (CEREFE) et l’Office National de l’Assainissement (ONA) ont franchi une étape importante dans la transition énergétique du secteur hydraulique algérien. Mercredi… Lire Plus