Hirak : plusieurs journalistes, étudiants et personnalités politiques devant les tribunaux ce jeudi ! - Maghreb Emergent

Hirak : plusieurs journalistes, étudiants et personnalités politiques devant les tribunaux ce jeudi !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Une vingtaine d’activistes, journalistes, étudiants et personnalités politiques seront présentés aujourd’hui devant les procureurs de la République et devant les juges d’instruction, à différents tribunaux

A commencer par le porte-parole de l’UDS, Karim Tabbou, qui a été placé en garde à vue hier soir au commissariat de « Château-neuf » à Alger. Il sera présenté devant le procureur près le tribunal de Bir Mourad Rais ce jeudi, selon ses avocats. Son arrestation est liée à la plainte déposée contre lui par le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Bouzid Lazhari, suite à l’incident qui s’es produit entre les deux hommes, en marge des funérailles de Ali Yahia Abdennour.

De son côté, l’étudiant, Maasoum Abdelfatah, arrêté et mis en garde à vue depuis mardi à Alger, vient d’être transféré chez le juge d’instruction près le tribunal de Bab El Oued (Bainem). Le jeune étudiant a été interpellé en compagnie d’une vingtaine d’autres manifestants lors de la manifestation des étudiants mardi passé. A noter qu’il est le seul à être passé en procédure judiciaire. Tous ses camarades ont été relâchés le jour même de leur arrestation !

À Oran la liste est plus exhaustive ! Des personnes arrêtées vendredi dernier, ainsi que d’autres interpellées au cours de la semaine, seront présentées aujourd’hui devant les tribunaux. Dans cette affaire, il s’agit de 15 personnes arrêtées dans différentes wilayas et transférées à Oran.

D’un côté, le journaliste en garde à vue depuis une semaine Said Boudour, ainsi que la journaliste Jamila Loukil et son époux militant des droits humains, Kaddour Chouicha (arrêtés puis relâchés hier ). De l’autre, les activistes ; Lyes Mohamed Karim, Imad Mohamed Guelil , Dalla Noureddine, Bahlem Imadeddine, tous originaires de la wilaya d’Oran, son dans le lot

Les personnes transférées à partir d’autres wilayas sont : Mustapha Kira d’Alger, Yasser Rouibeh de Jijel, Tahar Boutache de Constantine, Djahed Zakaria de Mostaghanem, Yahiaoui Brahim et Khelifi Mohamed de Ain Defla et enfin Nadir Guendouz de Médéa.

Plusieurs activistes arrêtés hier

Rappelons que plusieurs activistes ont été arrêtés hier mercredi 28 avril 2021, à savoir, le coordinateur national du Rassemblement des jeunes pour l’Algérie et co-fondateur de l’initiative Nida22, Hicham Khiyat qui a été arrêté par les services de la gendarmerie nationale à Blida. Le domicile du militant a été perquisitionné par le même service de sécurité, ce qui a mené à la saisie de son ordinateur.

Le militant pour la cause des disparus des années 1990, et ex-détenu d’opinion du Hirak, Slimane Hamitouche a été à son tour arrêté hier soir à son domicile familial à Alger. L’activiste Hakim Ouchbara a été, quant à lui, mis en garde à vue à Alger.

À Bouira l’activiste Mahdi Bougherbi a été relâché ce matin après son arrestation survenue hier soir. Il sera jugé le 02 juin prochain.

Enfin, et après une manifestation nocturne hier à Tizi Ouzou, environ 20 étudiants ont été interpelés par les forces de l’ordre puis relâchés dans la foulée.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter