M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Huile d’olive : les Algériens parmi les consommateurs standard en Méditerrané

Par Nabil Mansouri
mars 29, 2022
Huile d’olive : les Algériens parmi les consommateurs standard en Méditerrané

Les tendances de la consommation d’huile d’olive et les comportements des consommateurs algériens, ont fait l’objet d’une étude de marché réalisée dans le cadre du programme d’appui au secteur de l’agriculture PASA.

Cette étude, menée au niveau de 9 régions pour la consommation et de 3 régions pour la production d’huile d’olive, a permis de dresser une typologie sur les caractéristiques de la structure de l’offre et de la consommation ainsi que la commercialisation de ce produit.

Ainsi, l’enquête a révélé que la consommation moyenne d'huile d'olive de l’Algérie, s'établit autour de 6 litres par an et par personne. Ce qui classe l’Algérie sur la tranche des petits standards méditerranéens.

Cette fourchette méditerranéenne est proche des niveaux de consommation moyens des pays maghrébins (3 litres pour les marocains, 5 litres pour les Tunisiens) contre 14 litres pour les Espagnols et 21 litres pour les Grecs pour les grands consommateurs, indique l’étude.

Par région, l’enquête indique une concentration des consommateurs moyens [11-30] litres dans les pôles urbains et les régions des hauts plateaux et Ghardaïa. La moitié de l’échantillon pris par l’étude, consomme entre 11 et 30 litres, avec 52% dans les métropoles et 56% dans les hauts plateaux et Ghardaïa.

La région de Kabylie se démarque par une consommation élevée

L’enquête, qui a touché 2053 personnes à travers le territoire national dont 1737 consommateurs d’huile d’olive, a révélé que la région de la Kabylie regroupant les wilayas de Bouira, Bejaia et Tizi-Ouzou (BBTO), présente des niveaux de consommation plus élevés.

Les chiffres montrent que cette région compte 33% de consommateurs moyens pour une consommation entre 11 et 30 litres et 38% de grands consommateurs pour les 31 et 60 litres. Ce qui situe la région des trois wilayas (BBTO), parmi les grands pays producteurs et consommateurs d’huile d’olive, selon cette même étude.

Rappelons que le programme d'appui au secteur de l'agriculture PASA, qui découle de l'agence française de coopération technique internationale en coopération avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, vise à poser les bases d'une oléiculture durable dans la vallée de Soummam en Algérie (Bejaia, Tizi-Ouzou et Bouira).