Hydrocarbures : Sonatrach vise des explorations au Congo - Maghreb Emergent

Hydrocarbures : Sonatrach vise des explorations au Congo

Facebook
Twitter

Le groupe Sonatrach compte élargir ses explorations en Afrique. La compagnie nationale des hydrocarbures a signé, dimanche, un protocole d’entente avec la Société nationale des pétroles du Congo, visant à renforcer la coopération entre les deux parties dans le domaine des hydrocarbures.

Selon le PDG du groupe, Toufik Hakkar, cet accord va permettre aux deux compagnies de travailler ensemble dans le domaine de l’exploration au Congo, un pays qui dispose selon lui d’importantes réserves en hydrocarbures.

A cet effet, le premier responsable de Sonatrach a révélé que des commissions mixtes seront installées pour lancer les explorations dans ce pays d’Afrique.

Par ailleurs, ce protocole d’entente, signé au siège de Sonatrach par le PDG du groupe, Toufik Hakkar, et le directeur général de SNPC, Maixent Raoul Ominga, en présence des cadres des deux parties, vise à asseoir les bases d’une collaboration “effective et durable”, dans les domaines de l’exploration jusqu’à la commercialisation des hydrocarbures, y incluant le développement, le transport, la transformation, la distribution et l’approvisionnement de produits pétroliers.

Ce protocole d’entente comprend également l’échange d’expertise et d’expérience et le développement des compétences professionnelles et la formation du personnel de SNPC, a-t-on indiqué lors de la cérémonie de signature.

Pour une coopération Sud-Sud”

La signature de ce protocole entre dans le cadre de la visite qu’effectue la délégation de la SNPC conduite par son directeur général Maixent Raoul Ominga, accompagné de plusieurs directeurs généraux de filiales et de dirigeants de la compagnie.

Au cours de cette visite, prévue du 16 au 20 juillet en cours, la délégation congolaise visitera plusieurs installations de Sonatrach, tel que le champ pétrolier de Hassi Messaoud, le champ gazier de Hassi R’mel, la zone industrielle d’Arzew et la raffinerie d’Alger, ainsi que les institutions de formation notamment l’Institut algérien du pétrole (IAP) à Boumerdes et de Sonatrach Management Academy “SMA” à Oran.

Dans une allocution prononcée lors de la cérémonie de signature, M. Hakkar a souligné que “la visite de la délégation congolaise intervient dans le cadre de la coopération initiée suite aux réunions de l’Organisation des producteurs africains de pétrole (APPO), affirmant que cette visite permettra à la délégation de connaître Sonatrach et de partager l’expérience et l’expertise avec ses cadres sur toute la chaîne pétrolière et gazière”.

“Nous travaillons ensemble sur un partage de cette expérience à travers les centres de formation de Sonatrach, l’IAP et l’école SMA. Cette coopération va permettre à nos deux de compagnies de se connaître mieux et de chercher des opportunités de partenariat et développer ainsi la coopération Sud-Sud”, a-t-il ajouté, tout en assurant que les deux compagnies ont “beaucoup d’atouts” pour développer ce partenariat.

Facebook
Twitter