Internet : Tebboune exige plus de câbles sous-marins - Maghreb Emergent

Internet : Tebboune exige plus de câbles sous-marins

Facebook
Twitter

La qualité de la connexion internet en Algérie est l’un des obstacles du développement économique du pays. Malgré les gros investissements en infrastructures, la qualité du réseau et du débit internet reste parmi les plus bas dans le monde.

A cet effet, lors de la réunion du gouvernement tenue dimanche 05 décembre, Abdelmadjid Tebboune a instruit le gouvernement de « créer de nouveaux câbles sous-marins internationaux, pour la connexion internet avec des pays européens ».

Actuellement l’Algérie dispose de plusieurs liaisons sous-marines, dont le ALPAL qui relie Alger à Palma en Italie, le Medex mis en service en 2019, Orval/Alval qui relie Alger et Oran à Valence en Espagne. La capacité de l’ensemble des câbles sous-marins qui fournissent internet à l’Algérie « représente environ 2,2 Terabites/seconde. Le ministre de la poste et des télécommunications, Karim Bibi Triki a indiqué que l’Algérie bénéficie de 15% des 14 To/s qui relient l’Europe à l’Afrique.

Tebboune a instruit également le gouvernement à « remplacer les câbles en cuivre par la fibre optique dans les plus brefs délais. D’ailleurs, le ministre, Bibi triki, avait annoncé lors d’une conférence du GAAN, que le renouvellement de ce réseau est en cours et les travaux ont atteint les 85%.

En outre, Tebboune a réitéré la « nécessité d’améliorer et de renforcer le débit internet, notamment au niveau des établissements financiers pour encourager le paiement électronique dans divers domaines ».

Facebook
Twitter