Justice : le procès d'Ihsane El Kadi reporté au 17 mai en cours

Justice : le procès d'Ihsane El Kadi reporté au 17 mai en cours

Le procès du journaliste Ihsane El Kadi, directeur de Radio M et de Maghreb Emergent, prévu ce mardi 10 mai 2022 au tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a été renvoyé au 17 mai en cours, sur demande du collectif de la défense.

Ce procès était initialement programmé pour le 5 avril 2022, mais la juge près dudit tribunal l’avait reporté à la demande de la partie civile (ministère de la Communication) une première fois au 19 avril, avant qu’il ne soit donc reporté de nouveau au 3 mai (jour férié), puis à ce 10 mai et enfin, au 17 mai prochain.

Il s’agit d’une plainte déposée par l’ancien ministre de la Communication, Amar Belhimer, contre le journaliste, suite à un article sur Radio M intitulé « Pourquoi la place de Rachad doit être protégée dans le Hirak».

Dans cette affaire, Ihsane El Kadi a été mis sous contrôle judiciaire le 18 mai 2021. Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed avait retenu contre lui les accusations « d’atteinte à l’unité du territoire » et « publications portant préjudice à l’intérêt national ».

Rappelons que le journaliste est poursuivi dans une autre affaire pour « appartenance à une organisation terroriste sur la base de sa relation professionnelle avec le militant Tahar Khouas ». Il a été  auditionné dans ce cadre, le 21 mars écoulé, par le juge d’instruction près le tribunal de Larbaa Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Lynda Abbou