M A G H R E B

E M E R G E N T

Présidentielles 2014

Kamal Benkoussa, candidat à la présidentielle algérienne, invité de Radio M, mardi 4 février

Par Maghreb Émergent
février 3, 2014
Kamal Benkoussa, candidat à la présidentielle algérienne, invité de Radio M, mardi 4 février

[caption id="attachment_176" align="alignnone" width=""]Kamel Benkoussa, candidat à la présidentielle algérienne, invité de Radio M[/caption]

Actualité haletante avec l’afflux des soutiens organisés pour un 4e mandat de Abdelaziz Bouteflika, la sortie au vitriol de Amar Saidani contre le général Toufik et le désenchantement de l’opposition. Pour en parler un candidat à la présidentielle bien sur. Kamal Benkoussa est l’invité du direct ce mardi matin.

 

La conjoncture politique a beaucoup changé en Algérie depuis la fin du mois de juin 2013 lorsque Kamal Benkoussa, est passé à l’invité du direct de Radio M. Le jeune manager de fonds d’investissement à Londres était alors une « curiosité » pour le paysage public algérien, lui qui avait tout ou presque réussit dans son métier et qui décidait de s’investir politiquement dans le pays de ses origines. Kamal Benkoussa se tâtait alors, souhaitait une candidature consensuelle de transition à la présidence de la république et avait même mis un nom sur cette candidature, Lamine Zeroual. Sept mois plus tard, le général n’est pas sortit de sa retraite et Abdelaziz Bouteflika refuse toujours de prendre la sienne. Entre temps, le 17 décembre dernier, Kamal Benkoussa a fait, Orbi et Urbi, sa propre déclaration de candidature. Il a installé un PC de campagne, recueilli les formulaires et partit avec ses équipes à la conquête des signatures dans le pays profond. Kamal Benkoussa revient donc sur Radio M pour parler de son actualité de candidat à la magistrature suprême et du contexte très particulier dans lequel se déroule cette pré-campagne.

  Rupture générationnelle ?

Les questions que les journalistes voudront lui poser ne manqueront. Il y a tout d’abord les thématiques sur lesquels le trader de Londres est naturellement à l’aise : le nouveau modèle de croissance, la voie vers la diversification de l’offre de produits et de services made in Algeria, la modernisation de l’environnement des affaires. Mais la prétention, chaque jour un peu plus encensée, de Abdelaziz Bouteflika à briguer un quatrième mandat présidentielle ne va-t-elle pas détourner l’attention des citoyens d’un débat de fond pour ne laisser la place qu’à une bataille de procédure ? Le risque est là le candidat Benkoussa en parlera. De même qu’il dira son opinion sur ce qui se prépare. Un candidat incapable de rester en public plus que quelques minutes, de parler de manière audible, et de se tenir debout peut il voir sa candidature acceptée par le conseil constitutionnel ? Au mois de juin Kamal Benkoussa mettait en avant l’apport décisif de la diaspora pour faire décoller l’Algérie, parler de rupture générationnelle nécessaire pour laisser la place aux jeunes talents, évoquer un nouveau modèle de gouvernance. Peut être est il déjà revenu de ses illusions ? Peut être pas. Avec El Kadi Ihsane et Said Djaffer seront les deux interviewers de l’invité du direct de Radio M, la web Radio de Maghreb Emergent. L’émission débute à 10 heures du matin. Elle est accessible avec les players radio de la home page de www.maghrebemergent.info.