M A G H R E B

E M E R G E N T

Maghreb

La conférence « Fikra » revient à Alger sous le thème de « l’optimisme, clé du progrès et de la réussite »

Par Maghreb Émergent
février 3, 2014
La conférence « Fikra » revient à Alger sous le thème de « l’optimisme, clé du progrès et de la réussite »

Pour sa seconde édition qui se tiendra les 8 et 9 février à Alger, la conférence internationale dédiée au partage d’idées d’avenir, « Fikra », organisée par l’agence de communication Allégorie, accueillera une trentaine d’intervenants algériens et étrangers autour du thème de « l’optimisme, clé du progrès et de la réussite ? ».

 

Après le succès de la première édition en 2013, qui avait réuni 750 participants autour de 18 intervenants, la conférence « Fikra » est de retour dans la capitale algérienne pour partager, deux jours durant, de la connaissance et créer des opportunités d’affaires en rassemblant dans un même espace, décideurs politiques, chefs d’entreprises, étudiants, scientifiques, etc. Près de 1200 personnes sont attendues, avec invitation, dont plus de 350 étudiants a indiqué Toufik Lerari, co-fondateur de l’agence de communication Allégorie, au cours d’une conférence de presse organisée, lundi, à Alger.

Au programme de cette édition 2014, 32 intervenants originaires d’Algérie, de France, des Etats-Unis, des Emirats Arabes Unis, etc., se succéderont toutes les 25 minutes pour parler de leurs expériences et réalisations dans des domaines aussi variés que l’économie, les sciences, la philosophie, la musique, la religion, l’environnement… Parmi les intervenants, dont l’identité est révélée au fur et à mesure, sur la page Facebook Fikra Conference : deux ministres - Amara Benyounes, ministre de l’Industrie et Zohra Derdouri, ministre de la poste et des TIC, des chefs d’entreprises comme Issad Rebrab, PDG de Cevital, Laid Benamor, PDG du groupe Benamor, Slim Othmani, directeur exécutif de NCA-Rouiba, mais aussi de talentueux intervenants moins connus tels que Mohamed Brahimi, foreur prodige, originaire d’El Goléa (wilaya de Ghardaïa), Belgacem Haba, ingénieur chez Google classé en 2012 parmi les 100 meilleurs inventeurs du monde entier avec à son actif plus de 750 brevets et demandes de brevet.

Un signal algérien positif

L’événement, qui bénéficie du soutien de Djezzy comme partenaire officiel, et d’une dizaine de sponsors, sera retransmis sur la Toile grâce à la mobilisation de « moyens techniques ambitieux », selon Toufik Lerari, avec le déploiement de 8 caméras HD et la mobilisation de 50 jeunes adeptes des réseaux sociaux, ainsi que 8 médias « pure players », chargés d’une couverture live de l’événement. « Toutes les conférences seront filmées afin que le contenu soit diffusé sur YouTube et puisse être vu à travers le monde entier », a déclaré le fondateur de Fikra. « Nous souhaitons diffuser un signal algérien positif et de qualité vers l’étranger ».

« Notre ambition est de faire de Fikra le petit Davos du Sud de la Méditerranée », a même avancé Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy, au cours de la conférence de presse. « Nous voulons être optimiste et nous pensons que ces deux jours nous donneront la possibilité de nous projeter dans le futur du pays avec le sourire, » a-t-il ajouté. S’inscrivant dans la lignée du modèle des conférences américaines TEDx, Toufik Lerari s’est dit « absolument heureux de voir des initiatives comme TEDx se développer en Algérie ». Le fondateur de Fikra a même affirmé être prêt à soutenir l’organisation d’autres conférences Fikra dans le pays ou ailleurs : « Fikra est totalement imitable et on participera à son imitation si on nous invite à le faire, » a-t-il dit.