La consommation du carburant d'aviation et marin explose - Maghreb Emergent

La consommation du carburant d’aviation et marin explose

Facebook
Twitter

La consommation nationale des produits pétroliers a enregistré une hausse de 6,7% au cours du premier semestre 2023. La plus grosse part de la consommation a été enregistrée dans le secteur du transport aérien et maritime.

Dans une déclaration à la presse, le président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), Rachid Nadil a révélé que la consommation du carburant d’aviation a atteint 290 000 tonnes au cours de la même période de l’année 2023, contre 180 000 tonnes au cours du deuxième semestre 2022, soit une augmentation de 61%.

Concernant la consommation de carburant marin, le même responsable a indiqué qu’elle s’est élevée à 160 000 tonnes, soit une hausse de 83% par rapport aux 90 000 tonnes enregistrées au premier semestre 2022.

Nadil attribue cette augmentation à l’accélération du rythme de croissance du trafic aérien dans le pays, après la pandémie de Covid-19.

Pour la consommation nationale globale des produits pétroliers, le présidant de l’ARH a fait savoir qu’elle est passée de 8,14 millions de tonnes au cours des six premiers mois de 2022 à 8,69 millions de tonnes au cours de la même période de l’année en cours, et ce, en raison de la reprise économique que connait le pays dans plusieurs secteurs, notamment les services et l’industrie.

Evoquant ce bilan, le président de l’ARH a souligné que la consommation du diesel a atteint, durant le premier semestre de 2023, une quantité de 4,97 millions de tonnes, soit une augmentation de 4% par rapport à la même période de l’année dernière (4,77 millions de tonnes).

La consommation du GPL toujours en hausse

Quant à la consommation du gaz de pétrole liquéfié, elle a augmenté de 14%, atteignant 840.000 tonnes au cours des 6 premiers mois de 2023, contre 730.000 tonnes durant la même période de 2022.

Cette augmentation est due aux “efforts déployés par différents intervenants pour promouvoir ce type de carburant écologique, proposé au consommateur à un prix bas (9 Da/litre) par rapport aux autres types de carburant”, selon le même  responsable.

Parallèlement, la consommation de butane et de propane a diminué de 3.9 %, à 740 000 tonnes après avoir atteint 770 000 tonnes au cours de la même période en 2022, tandis que la consommation de bitume s’élevait à 250 000 tonnes.

Evaluant ce bilan, le président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures a appelé à la rationalisation de la consommation du carburant afin d’économiser les ressources pétrolières et gazières du pays et les orienter vers les marchés étrangers au profit de l’économie nationale.

D’autre part, M. Nadil a révélé que l’Autorité de régulation des hydrocarbures lancera dans les prochains jours “une plateforme destinée aux investisseurs souhaitant obtenir des licences, en vue de réduire la durée d’étude des dossiers et de créer un lien direct entre l’autorité et l’opérateur économique”.

SS

Facebook
Twitter