La DGSN déjoue une des plus grandes opérations de trafic de drogues dures - Maghreb Emergent

La DGSN déjoue une des plus grandes opérations de trafic de drogues dures

Image cocaïne
Facebook
Twitter

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), a annoncé, dimanche, avoir déjoué, cette semaine, “une des plus grandes opérations de trafic de drogues dures dans l’histoire de l’Algérie”. Cette opération a permis la saisie de plus de 79 kg de cocaïne et arrêté 16 individus.

En effet, un important travail de renseignement mené pendant plus de trois mois, le Service central de lutte contre le trafic illicite des stupéfiants (SCLTIS) relevant de la DGSN, a pu saisir cette grande quantité de drogue dure et arrêté les mis en cause, originaires d’Alger et de Blida.

Selon la même source, les enquêtes approfondies menées par le SCLTIS, sous le contrôle du parquet compétent, ont permis de démêler l’écheveau  de cette affaire impliquant un dangereux réseau criminel transfrontalier, dirigé par un grand baron de la drogue, le dénommé « CH. Chouaïb », dit « El hadj Zkaboudj », actuellement en fuite en France, qui envisageait de déplacer cette importante quantité de cocaïne de Tamanrasset vers Alger.

Les services de la DGSN a indiqué que les investigations ont permis d’identifier les membres de ce dangereux réseau criminel, à commencer par le transporteur de la cargaison, âgé d’une soixantaine d’années, une catégorie d’âge choisie par le baron Zkaboudj comme subterfuge pour faire diversion et éloigner les soupçons. « Surveillé 24h/24 par les mêmes services, ce chauffeur soixantenaire a été arrêté le 23 juillet 2023 à Berriane (Ghradaïa) à bord d’un véhicule tout-terrain », explique le communiqué.

Une fouille minutieuse a permis de découvrir 65 briques de cocaïne d’un poids total de 73 kg et 720 g, qui étaient soigneusement dissimulées dans une cachette secrète dans la malle du véhicule.

Les enquêteurs de la Sûreté nationale ont arrêté les 15 autres membres du dangereux réseau criminel, l’un après l’autre, entre le 24 et le 29 juillet 2023, dont la mission consistait principalement dans la distribution et la trafic de ces poisons.

La perquisition des domiciles des suspects a permis de saisir une autre quantité de cocaïne d’un poids de 5 kg et 680 gr et d’une somme de 2,176 milliards de centimes dans la commune de Bourouba (Alger) . La DGSN précise que le baron, Hadj Zkaboudj, est le cerveau-même qui avait tenté d’inonder l’Algérie de 1.200.000 capsules de psychotropes, la veille du mois de Ramadhan dernier. Ce dernier fait l’objet de cinq mandats d’arrêt internationaux.

SS

Facebook
Twitter