L’Algérie compte adhérer aux organisations internationales du domaine de l’investissement - Maghreb Emergent

L’Algérie compte adhérer aux organisations internationales du domaine de l’investissement

Facebook
Twitter

Pour la mise en avant se la place sur la scène internationale, notamment continentale, dans le domaine de l’investissement, l’Algérie compte adhérer aux organisations internationales du domaine de l’investissement.

A cet effet, le DG de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) a indiqué, dans une intervention en marge de la cérémonie d’ouverture de la 3ème édition de la Conférence algérienne sur l’investissement (Algeria Investment Conference) qui se tient à Alger sur deux jours, que des procédures sont entamées pour adhérer à l’ensemble des organisations internationales les plus actives dans le domaine de l’investissement.

Par l’occasion, le même responsable a annoncé que l’”AAPI sera membre de l’Association mondiale des agences de promotion des investissements (World Association of Investment Promotion Agencies – WAIPA), à partir du mois de janvier 2024″.

“La demande a été déposée officiellement, la semaine dernière, à New Delhi (Inde) par le représentant de l’AAPI qui a pris part à la 27ème édition de la conférence mondiale sur l’investissement” (du 11 au 14 décembre en cours), a-t-il expliqué en ajoutant que l’agence préparait également “son adhésion à l’Association africaine des agences de promotion de l’investissement”.

Une adhésion qui vise “à avoir une position à la hauteur des potentialités de l’Algérie et de sa place dans la région”, a souligné M. Rekkache.

D’autre part, le responsable a indiqué que l’AAPI allait “institutionnaliser et consacrer une journée mondiale de l’investissement en Algérie baptisée Invest DZ, qui sera un rendez-vous annuel consacré à la promotion de l’investissement en Algérie”.

Concernant la plateforme numérique de l’investisseur qui traitera les demandes d’octroi du foncier économique, dont la gestion a été attribuée à l’AAPI conformément à la Loi fixant les conditions et les modalités d’octroi du foncier économique relevant du domaine privé de l’Etat destiné à la réalisation de projets d’investissement, le responsable a affirmé que son lancement se fera “dès que les textes seront publiés et les préparatifs techniques finalisés”.

Il a également souligné qu’il “espère le lancement de la procédure d’octroi au plus tard vers la fin du 1er trimestre 2024”.

Facebook
Twitter