M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Le chercheur Raouf Farrah et le journaliste Mustapha Bendjama écopent de deux ans de prison ferme

Par Maghreb Émergent
août 29, 2023
Le chercheur Raouf Farrah et le journaliste Mustapha Bendjama écopent de deux ans de prison ferme

Le tribunal de Constantine a prononcé, ce 29 août, le verdict du procès du Chercheur Raouf Farrah, du journaliste Mustapha Bendjama et de leurs coaccusés.

Le journaliste Mustapha Bendjama et le chercheur Raouf Farrah ont été condamnés à des peines de deux an de prison ferme. Le père de Raouf Farrah, Sebti Farrah a été condamné à un an de prison avec sursis, Habes Mountaha, ex directrice de ressources humaines de la société Asfertrade, a été condamnée à dix-huit mois de prison ferme. Sofiane Berkane, fonctionnaire à la wilaya d’Annaba a quant à lui été relaxé.

Raouf Farrah et Mustapha Bendjama sont poursuivis pour « réception de fonds auprès des institutions étrangères ou intérieures dans l’intention de commettre des actes qui pourraient atteindre à l’ordre public », en vertu de l’article 95 bis du Code pénal, et de « publication d’informations et de documents sur un réseau électronique, ou autre moyen technologique de média, dont le contenu est classé partiellement ou intégralement secret »,  sur la base de l’article 38 de l’ordonnance relative à la protection des données et des documents administratifs.

Lors de leur procès qui s’est tenu le 22 août au tribunal de Constantine, les avocats de la défense ont demandé la relaxe pour tous les prévenus pour absence de faits prouvant les accusations, et soulevé des irrégularités dans les procédures et des violations des droits des personnes.

Le parquet avait requis des peines de trois ans de prison ferme contre Mustapha Bendjama, Raouf Farrah, Habes Mountaha et Sebti Farrah, dix-huit mois de prison ferme contre Sofiane Berkane et 15 ans de prison ferme contre les youtubeurs Hicham Aboud, Amir Boukhers et Abderrahmane Semmar.