M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Le Complexe d’El-Hadjar autorisé à importer de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Par APS
novembre 1, 2020
Le Complexe d’El-Hadjar autorisé à importer de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en matières premières, a affirmé le ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali Braham.

"Nous avons décidé d'approvisionner le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar en acier brut et de l'importer, en cas de nécessité, jusqu'à ce que les mines de Ouenza et de Boukhadra soient en mesure de lui fournir 3 millions de tonnes", a indiqué le ministre dans un entretien accordé à la revue mensuelle "Echaab économique" dans son 1er numéro paru dimanche (novembre 2020).

"Le Complexe poursuivra l'acquisition de l'acier brut local de ces deux mines mais il recourra à l'importation pour atteindre son autosuffisance", a-t-il ajouté.

Pour le ministre, le problème principal auquel fait face le complexe d'El-Hadjar est l'approvisionnement en matière première, rappelant que "la solution de ce problème difficile ne dépend pas des responsables du Complexe car la mission de ce dernier réside dans la transformation des métaux bruts provenant des mines de Ouenza et de Boukhadra (Tébessa) qui n'arrivent pas à satisfaire les besoins du Complexe.

A cet effet, le ministre a ordonné l'importation des matières premières pour couvrir les besoins du Complexe dont la capacité de production et de transformation s'élève à 4 millions tonnes/an.

"Cette opération est tout à fait normal pour tout complexe industriel à caractère commercial et lucratif", a expliqué le ministre relevant que le coût de l'acier brut qui "n'est pas cher" oscille entre 60 et 80 dollars la tonne tandis que le prix de l'acier transformé s'élève à 390/400 dollars la tonne.

"Si nous avions permis au Complexe de s'approvisionner, dès le début en matières brutes, nous aurions économisé des montants importants en devise au lieu d'autoriser d'autres complexes d'importer des matières semi-indusrielles que le complexe d'El-Hadjar est en mesure de transformer lui-même", a-t-il précisé.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Panne informatique mondiale : L’aéroport d’Alger rassure

L’aéroport international d’Alger tient à rassurer ses passagers et ses partenaires que ses opérations n’ont pas été touchées et ses systèmes informatiques restent pleinement opérationnels et sécurisés, suite à la… Lire Plus

Actualités

Les prix de la pomme de terre, la sardine et des fruits flambent sur les marchés en Algérie

Les prix de la pomme de terre enregistrent depuis le début du mois des hausses importantes. Sur le marché du détail, le produit est proposé entre 90 et 130 DA… Lire Plus

Actualités

Algérie : L’euro a augmenté à trois reprises sur le marché noir en juillet

Le taux de change de l’euro face au dinar algérien sur le marché noir a connu trois changements depuis le début du mois en cours. Des changements haussiers qui confirment… Lire Plus

Actualités

Panne informatique mondiale paralyse les aéroports, trains, télévisions et centres commerciaux

Une panne informatique mondiale à grande échelle a été constatée ce vendredi 19 juillet au matin. Celle-ci a frappé les systèmes informatiques d’entreprises en Australie, mais également dans d’autres pays… Lire Plus

Actualités

Startups : le ministre de l’Agriculture veut créer des micro-entreprises agricoles

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Youcef Cherfa, a révélé jeudi à Guelma le lancement prochainement de la création de micro-entreprises agricoles au Nord, dans les Hauts plateaux… Lire Plus