Le marché national des assurances : un chiffre d'affaire de plus de 100 milliards de DA en 2021

Le marché national des assurances : un chiffre d'affaire de plus de 100 milliards de DA en 2021

Le marché national des assurances, toutes activités confondues, a réalisé une évolution de 4,8% en 2021, en atteignant un chiffre d’affaires de 151,9 milliards de DA (y compris les acceptations internationales), contre 144,9 milliards de DA en 2020 selon une note de conjoncture du Conseil national des assurances (CNA).

Selon la même note, « cette tendance haussière est engendrée par l’ensemble des acteurs du marché, à savoir les sociétés d’assurance de dommages, avec une progression de 4,7%, et les sociétés d’assurance de personnes, avec un taux de 4% ».

Pour ce qui est des acceptations internationales, le CNA souligne qu’ils ont enregistré une croissance de 9,9% comparativement à l’exercice 2020. Cette évolution se traduit par une production additionnelle de 597,4 millions de DA.

Source : CNA

La note de conjoncture de l’exercice 2021, montre que les déclarations du secteur national des assurances atteignent 1 331 946 dossiers pour un montant de 73,1 milliards de DA, en progression de 1,7% en montant et de 1,9% en termes de nombre de dossiers, par rapport à l’exercice précédent. Ainsi, les indemnisations versées s’établit, au 31/12/2021, à 71,7 milliards de DA, en évolution de 12,5%, par rapport aux règlements opérés en 2020.

L’assurance automobile en recul

Le parc national de l’automobile se vieillie après un arrêt des importations de véhicules depuis 2019, le marché des assurances automobile connait lui aussi un recul, même si ce dernier reste moins important en 2021 par rapport à 2020.

Selon le note de conjoncture du CNA, l’assurance automobile représente 46,8% de part de marché. Il a réalise un chiffre d’affaires de 61,7 milliards de DA, au 31/12/2021 en baisse de 1,5% comparativement au 31/12/2020.

Cette tendance est engendrée par la régression des « risques non obligatoires» (-1,1% par rapport au
31/12/2020), qui détiennent 35% du marché des assurances de dommages et 74,8% du chiffre d’affaires de la branche.