M A G H R E B

E M E R G E N T

Maghreb

Le projet de la Grande mosquée d’Alger affiche un taux d’avancement de 25% – Ministre

Par Maghreb Émergent
mars 19, 2014
Le projet de la Grande mosquée d’Alger affiche un taux d’avancement de 25% – Ministre

[caption id="attachment_1624" align="alignnone" width=""]La grande mosquée d'Alger, un projet coûteux mais cher au président Bouteflika (DR)[/caption]

Deux ans après le lancement des travaux, le taux général d'avancement de la Grande mosquée d'Alger est de 25%, a appris l’APS auprès des du ministre des Affaires religieuses et des Waqfs.

"Le taux d'avancement général des travaux (de la Grande mosquée d'Alger) est de 25%", ont indiqué les chefs du projet au ministre des Affaires religieuses et des Wakf, Bouabdallah Ghlamallah qui a inspecté le chantier de réalisation, accompagné du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh. La priorité a été donnée à la construction des six principaux bâtiments sur les douze que compte le projet, à savoir la salle de prière d'une capacité de 126.000 places, le minaret (haut de près de 300m), l'esplanade, le centre culturel, la bibliothèque et Dar-El-Qoraân (Maison du Coran), achevés entre 40 et 90%, ont-ils précisé.
La mise en chantier des autres bâtiments d'exploitation (administration, poste pour la protection civile, les centrales technique et de sécurité) nécessitent la délocalisation de la base de vie de l'entreprise en charge des travaux et la récupération des locaux de l'institut national de l'informatique, ajoute la même source.
Des parties fabriquées à l’étranger
Le rythme de réalisation de la Grande mosquée, ont-ils assuré, connaîtra cependant sa vitesse de croisière une fois certaines parties du projet en cours de fabrication à l'étranger acquises, pour permettre son achèvement dans les délais contractuels en septembre 2015.
"Il y a beaucoup de choses qui se font à l'étranger. La charpente est en cours de réalisation en Chine. 460 colonnes octogonales sont en préfabrication en Allemagne, dont la livraison débutera en mai prochain. Une fois ces assemblages acquis, il s'agira seulement de les monter", expliquent encore les chefs du chantier. M. Ghlamallah a formulé le souhait de voir le projet achevé dans les délais, en septembre 2015, assurant dans une déclaration à la presse que seules les contraintes techniques, liées à l'homologation des matériaux de construction, retardent l'avancement des travaux de réalisation de la Grande mosquée d'Alger.
''Djamâa Al Djazaïr'' ou la Mosquée d'Alger a été conçu pour devenir le troisième plus vaste lieu de culte musulman du monde après les deux Lieux Saints (El-haramayne) de la Mecque et de Médine.