Le vaccin anti-covid "produit" en Algérie sera exporté en Afrique dès 2023 selon Benbahmed - Maghreb Emergent

Le vaccin anti-covid « produit » en Algérie sera exporté en Afrique dès 2023 selon Benbahmed

Facebook
Twitter

Le vaccin contre le Covid-19 dont la production a été lancée hier par l’Algérie, sera exporté vers les pays africains à l’horizon 2023, a indiqué mercredi à Constantine le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed.

Le ministre a fait état, à cet égard, d’une production de 5,3 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 en janvier prochain, à raison de 320.000 doses par jour. « Il est prévu que la capacité de production au cours de l’année 2022 atteigne un total de 96 millions de doses de vaccins et 8 millions de doses par mois à la faveur des capacités humaines et industrielles du groupe Saïdal », a ajouté le ministre précisant qu’une éventuelle application du système de travail des brigades permettra la production de 200 millions de doses de vaccins par an à l’horizon 2023″.

Pour le ministre, « cette cadence de production permettra de répondre aux besoins nationaux exprimés, estimés à 65 millions de doses, pour passer ensuite de la satisfaction des besoins à l’exportation et la satisfaction des besoins des pays voisins ».

Par ailleurs, une commission intersectorielle a également été mise en place au ministère de l’Industrie pharmaceutique qui comprend, outre les cadres de la tutelle, des représentants du ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’Institut Pasteur d’Algérie et de la Agence nationale des produits pharmaceutiques, a-t-il ajouté.

Il a expliqué que cette commission était en charge « de veiller à l’accompagnement du groupe Saidal pour accélérer la concrétisation du projet de production du vaccin ».

Avec APS

Facebook
Twitter