Les entreprises algériennes invitées à participer "en force" à la Foire commerciale intra-africaine 2023 - Maghreb Emergent

Les entreprises algériennes invitées à participer “en force” à la Foire commerciale intra-africaine 2023

Facebook
Twitter

La foire commerciale intra-africaine 2023 (IATF 2023) qui aura lieu du 9 au 15 novembre prochain dans la capitale égyptienne, le Caire, sera une réelle opportunité aux entreprises et institutions économiques du continent pour conclure des marchés, booster les échanges intra-africain et aussi rendre effectif les objectifs de Zone de libre-échanges continental, qui peine, d’ailleurs à surpasser les obstacles réglementaires.

En effet, un Road Show de haut niveau a été organisé jeudi 28 septembre à Alger par la Banque africaine de l’import-export (Afreximbank) pour inciter les opérateurs économiques algériens à participer en force à la prochaine foire commerciale intra-africaines 2023 qui aura lieu en Égypte.

En présentant les opportunités économiques et commerciales que le continent pourra en bénéficier dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale (Zlecaf), la Vice-présidente exécutive d’Afreximbank, en charge de la Banque du commerce intra-africain, Kanayo Awani, a énuméré également les obstacles qui ralentissent son accélération, dont des désaccords politiques, un manque flagrant des infrastructures logistiques.

Dans son allocution d’ouverture, Kanayo Awani a toutefois énuméré les promesses de la Zlecaf pour les pays africains. La Zone de libre-échange “promet de révolutionner le commerce, de remodeler les marchés de toute la région, de stimuler la production dans les secteurs de la fabrication et des services, et de transformer de manière radicale la structure économique de l’Afrique”.

Le ministre des Transports, Youcef Cherfa, qui a lu une allocution du ministre du Commerce, Tayeb Zitouni, a réaffirmé « l’engagement du Gouvernement algérien à concrétiser les nobles objectifs tracés par les fondateurs de l’Union africaine (UA), notamment en ce qui concerne l’intégration continentale et la complémentarité économique ».

Pour sa part, l’ambassadeur de l’Égypte en Algérie, Mokhtar Gamil Tawfik Warida, a souligné la disponibilité de son pays faire du IATF 2023 l’événement économique de l’année et a rappelé également les relations amicales et économiques fructueuses entre l’Égypte et l’Algérie. Il a appelé à l’occasion les entreprises algériennes à participer en force à la foire commerciale continentale du mois de novembre prochain.

Il est à noter que l’IATF est une manifestation organisée par la Banque Africaine d’Export-Import (Afreximbank), en partenariat avec la Commission de l’Union Africaine, et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord sur la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAF). Il permet à
la communauté d’affaires africaine de se connecter aux réseaux d’affaires du continent et de favoriser un environnement professionnel propice à l’échange d’informations sur le commerce et l’investissement intra-africains.

Facebook
Twitter