L’euro recule à nouveau face au dinar sur le marché noir - Maghreb Emergent

L’euro recule à nouveau face au dinar sur le marché noir

Facebook
Twitter

L’euro enregistre, ce mardi 23 avril, une nouvelle baisse face au dinar algérien sur le marché parallèle des devises.

Le billet de 100 euros s’échange à la vente par les cambistes entre 23 950 Da et 24 000 Da. Pour l’achat, les cambistes achètent le même billet contre 23 800 Da et 23 900 Da. La veille, le même billet s’échangeait à la vente entre 24 000 Da et 24 100 Da. Pour la vente, le taux était de 23 850 Da ou 23 950 Da pour 100 euros.

Le marché est plongé dans l’incertitude, explique un cambiste. ‘’Nous sommes surpris par cette nouvelle baisse’’, commente-t-il. ‘’On s’attendait à une hausse de l’euro, mais pas à l’inverse’’, ajoute-t-il.  Il précise : ‘’La baisse du taux de change parallèle a été décidé mardi matin, au niveau de la capitale. C’est à Alger qu’on fixe le taux de change quotidien de l’euro et du reste des devises circulant en Algérie’’.

Les petits cambistes de rue et des petits magasins suivent le taux de change que fixent les grands opérateurs du marché Squart Port Said à Alger.

En ce qui concerne les développements du marché au cours des prochains jours, notre contact écarte la poursuite de cette baisse. ‘’Cette baisse finira par s’arrêter. L’euro repartira à la hausse. C’est une certitude’’, lance-t-il. Il enchaine : ‘’ La demande pour l’euro et pour le reste des devises connaitra, sans doute, une augmentation au cours des prochains et semaines. Une équation qui poussera l’euro sur marché noir vers le haut’’.

Une demande qui proviendra, d’après lui, des futurs hadjis, des vacanciers et des universitaires titulaires d’un visa d’étude. Pour financier leurs voyages, ces trois catégories vont chercher des devises sur le marché parallèle. Par conséquent, la demande augmentera.

Les départs vers les lieux Saints de la Mecque commenceront vers la fin du mois prochains, tandis les départs pour les vacances et les études commenceront la fin du mois de juin.

Facebook
Twitter