L'université de Sfax (Tunisie) honore ses consœurs maghrébines au classement de Shanghai - Maghreb Emergent

L’université de Sfax (Tunisie) honore ses consœurs maghrébines au classement de Shanghai

Facebook
Twitter

Les universités algériennes et marocaines continuent de marquer leurs absences du classement de Shanghai des 1000 meilleures universités dans le monde. Dans le continent africain, seules les universités égyptiennes, sud-africaines, une université ghanéenne et une université en tunisienne ont marqué leur présence dans le classement.

En effet, selon le dernier classement des 1000 meilleures universités dans le monde en 2023, publié ce mardi 15 août, l’université de Sfax en Tunisie a marqué son entrée parmi les universités prestigieuses dans le monde et prend la 901ème place.

Sept universités égyptiennes sont présentes dans le classement de Shanghai et conduites par l’Université du Caire à 301ème place, suivie par les universités de Ain Shems et de l’Alexandrie. L’Afrique du Sud le premier pays africain à avoir huit universités classées, ainsi qu’une université ghanéenne.

Les établissements anglo-saxons s’imposent comme l’an dernier aux dix premières places: huit universités américaines (Harvard, Stanford, MIT, Berkeley, Princeton, Columbia, CalTech, Chicago) et deux britanniques (Cambridge, Oxford) occupent le haut de l’édition 2023 de ce classement mondial des meilleurs établissements d’enseignement supérieur, réalisé depuis 2003 par le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy.

Ce classement intervient dans un contexte auquel la situation des universités maghrébines se dégradent et subissent l’hémorragie de la fuite des cerveaux vers les pays occidentaux, mais aussi le manque de moyens pédagogiques et financiers, ajoutant à cela les atteintes aux libertés académiques et individuelles dont sont victimes les universitaires.

Facebook
Twitter