M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Maroc : assassinat d’une touriste française et agression d’une ressortissante belge à l’arme blanche

Par Maghreb Émergent
janvier 21, 2022
Maroc : assassinat d’une touriste française et agression d’une ressortissante belge à l’arme blanche

La ville marocaine d’Agadir, 547 km au sud de la capitale Rabat, a été secouée samedi dernier par l’agression à l’arme blanche d’une ressortissantebelge et l’assassinat d’une touriste française. Les justices française et belge ont ouvert des enquêtes pour terrorisme.

Le parquet fédéral de Belgique a en effet annoncé jeudi l’ouverture d’une enquête pour « tentative d’assassinat dans un contexte terroriste ». La veille, la justice antiterroriste française avait ouvert, pour sa part, diligenté une enquête pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste ».

De son côté, la police marocaine a imputé les deux affaires à au même suspect, un homme de 31 ans interpellé le jour même à Agadir. « Face à ces deux faits, les autorités judiciaires marocaines ont décidé d’ouvrir un dossier pour terrorisme », a indiqué hier jeudi le parquet fédéral belge, qui a assuré collaborer étroitement avec les justices française et marocaine.

« Mobile terroriste »

Les enquêteurs marocains avaient précédemment annoncé « un mobile terroriste du crime », notamment dans le cas du meurtre, sur un marché de Tiznit, de la touriste française, âgée de 79 ans.

Pour ce qui est de l’agression de la ressortissante belge, toujours à l’arme blanche, le parquet fédéral a précisé qu’elle a eu lieu « samedi en fin de journée à Agadir ». Âgée  de 65 ans, cette femme résidant au Maroc, « est sévèrement blessée » sans que « ses jours ne soient en danger », a fait part le parquet, dans un communiqué, citant « les médecins locaux ».

Appel à la vigilance

Suite à ces attaques, l’ambassade de France à Rabat appelle les ressortissants français, vivant au Maroc ou visitant le pays, à la vigilance.

Rappelons que le Maroc a été le théâtre fin 2018 d’une attaque contre deux touristes scandinaves dans les montagnes du Haut-Atlas, revendiquée par Daech.

R.I./Agences