Moncef Marzouki demande à l’Europe la reconversion des dettes tunisiennes en "programmes de développement" - Maghreb Emergent

Moncef Marzouki demande à l’Europe la reconversion des dettes tunisiennes en « programmes de développement »

Facebook
Twitter

Pour le chef de l’Etat tunisien, la reconsidération de la dette tunisienne permettrait de doubler le nombre des hôpitaux, des usines et des écoles et de générer de nouveaux postes d’emploi.

 

Le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, a sollicité, mercredi, la reconversion des dettes tunisiennes auprès des pays européens en programmes de développement pilotés par des entreprises européennes. « Tout pays européen qui adhère à cette proposition aura à dynamiser ses exportations et à accéder à de nouveaux marchés », a-t-il indiqué du haut de la tribune du 4e Sommet UE-Afrique.

Cette initiative, a-t-il ajouté, ne manquera pas de contribuer à alléger les lourdes charges qui pèsent sur la Tunisie et à doubler le budget alloué au développement des régions défavorisées et à la lutte contre le chômage. « La Tunisie se tient toujours prête à rembourser ses dettes », a-t-il tenu à préciser, faisant remarquer que le pays consacre, chaque année, une partie de son modeste budget pour honorer ses engagements, soit l’équivalent du budget de développement.

La reconsidération de la dette tunisienne, a-t-il ajouté, va permettre de doubler le nombre des hôpitaux, des usines et des écoles et de générer de nouveaux postes d’emploi. Tout en s’efforçant de rassurer les pays de l’Union Européenne, Marzouki a formé l’espoir de voir ces pays contribuer au financement de nouveaux projets mixtes en Tunisie notamment dans les domaines des énergies renouvelables et du transfert technologique.

 

Facebook
Twitter