M A G H R E B

E M E R G E N T

Banque

Omar Berkouk, banquier d’affaires, invité du direct sur RadioM ce mardi matin

Par Maghreb Émergent
avril 29, 2014
Omar Berkouk, banquier d’affaires, invité du direct sur RadioM ce mardi matin

[caption id="attachment_2526" align="alignnone" width=""]Omar BerkoukOmar Berkouk, banquier d'affaires, sur RadioM[/caption]

En Algérie comme dans le monde, l'heure est aux grandes opérations financières. Vimpelcom, Lafarge, Alstom, GE, Siemens mais aussi FagorBrandt Omar Berkouk décryptera l'actualité sur Radio M. Et se penchera sur la grande dame malade d'Alger, sa place financière.

  Les 2,6 milliards de dinars déboursés par le Fonds national d'investissement (FNI) pour acquérir 51% de Djezzy ont divisé le microcosme de la communauté des analystes financiers algériens en deux camps, les "favorables" et les "pas convaincus". Omar Berkouk dira sur radio M ou il se situe. Banquier d'Affaires au long cours en Europe. Il a notamment géré le portefeuille clients d’UBS, la prestigieuse banque Suisse, dans la région PACA (sud-est de la France) ou il partage son temps de travail avec Alger. Sa connaissance parfaite des opérations de fusions acquisitions, des procédures d'arbitrage international, et des évaluations d'actifs font de lui l'observateur idéal pour décortiquer une actualité saturée en évènements financiers. L'opération Djezzy en est le principal bien sûr, mais la stratégie de Cevital en France mérite également d'être interrogée. De même l'accélération des rapprochements entre groupes géants, notamment sur la place de Paris, interpelle les autorités algériennes. Que se passe-t-il donc dans le monde qui va, sans doute, impacter l'économie algérienne un jour ? Les acteurs de ces rapprochements sont souvent en Algérie : Lafarge qui vient de se marier avec Holcim, Alstom convoité pour sa branche énergie par Général Electric et par Siemens, eux aussi présents dans le pays. L'Algérie a-t-elle laissée définitivement l'opportunité de faire elle aussi des acquisitions à l'international ? Omar Berkouk a des réponses claires à toutes ces questions. Il a aussi une opinion précise sur la meilleure manière de faire décoller la place boursière d'Alger et d'en assurer une animation qui rassure et attire les investisseurs et épargnants. Il sera entretenu par El Kadi Ihsane et Hassan Haddouche. L'invité du direct débute à 9 h 45 ce mardi matin sur Radio M, accessible sur la page d'accueil de Maghreb Emergent.

ARTICLES SIMILAIRES

Á la une Actualités

Banques publiques: ouverture bientôt de succursales en France et en Afrique

Le processus d’ouverture de succursales de banques publiques algériennes à l’étranger, à commencer par une banque en France et deux banques en Afrique, connaît une avancée, a indiqué mardi à… Lire Plus

Á la une Banque

Loi sur la monnaie et le crédit: le texte finalisé selon le Premier ministre  

L’élaboration du projet de loi sur la monnaie et le crédit a été finalisée et le texte sera présenté dans les tout prochains jours en réunion du gouvernement, a fait… Lire Plus

À l'honneur Á la une

Politique de taux de change : la banque d’Algérie a-t-elle surévalué le dinar ?

Les cotations de la monnaie nationale de ces dernières semaines sont révélatrices d’un changement de cap en matière de politique du taux de change de la Banque d’Algérie. Après avoir… Lire Plus

Á la une Actualités

Chute de l’euro face au dollar : quel impact sur l’Algérie ?

La crise énergétique qui fait trembler le Vieux Continent est à la source directe de la baisse de la valeur de l’euro face au dollar. La politique monétaire accommodante de… Lire Plus

Actualités Banque

Hadj 2022 : la BNA lance un crédit sans intérêts au profit des pèlerins

Le Hadj (pèlerinage) pour la saison 1443/2022, a été fixé à 856.100,00 DA. Une sommes qu’une grande partie de personnes tirés au sorts cette année ne pourront pas financer. C’est plus de… Lire Plus