Pétrole : le prix du baril de Brent porté par les espoirs commerciaux américano-chinois - Maghreb Emergent

Pétrole : le prix du baril de Brent porté par les espoirs commerciaux américano-chinois

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Les prix du pétrole connaissent une fin de semaine mouvementée, que ce soit à New-York ou à Londres. Une agitation survenue après le passage de l’ouragan Ida, la semaine passée et « la décision de la Chine de puiser dans ses réserves stratégiques », indique la presse économique hier jeudi.

A l’ouverture ce vendredi, le pétrole a grimpé jusqu’à 73 dollars le baril, soutenu par des signes croissants de resserrement de l’offre aux États-Unis à la suite de l’ouragan Ida, mais aussi par repoussé les espoirs commerciaux américano-chinois qui ont donné un autre coup de pouce, rapporte ce vendredi l’agence Reuters.

Pourtant, à la clôture des marchés hier jeudi, le baril de pétrole de la mer du Nord pour livraison en novembre a conclu à 71,45 dollars, en repli de 1,58% ou 1,15 dollar à Londres par rapport à la clôture de mercredi. ainsi, à New York, le baril américain de WTI pour octobre a lâché 1,67% ou 1,16 dollar pour terminer à 68,14 dollars.

La séance a été mouvementée pour le pétrole: en hausse en début d’échanges européens, les cours se sont repliés « avec l’annonce que la Chine utilisait ses réserves stratégiques de pétrole », ont commenté les analystes.

L’annonce chinoise concernerait des millions de barils qui ont été mis en vente en juillet, selon l’agence Bloomberg qui cite une source gouvernementale anonyme.

La Chine, premier importateur mondial de brut, cherche à lutter contre la hausse des prix de l’énergie, signal que le géant économique ne tolérera pas une inflation trop élevée.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter