M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Pétrole: léger recul du Brent à 42,15 dollars jeudi à Londres

Par Agences
octobre 1, 2020
Pétrole: léger recul du Brent à 42,15 dollars jeudi à Londres

Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, au lendemain d'un rapport sur les stocks de brut américains mitigé et alors que le Covid-19 menace toujours la demande d'or noir.

Vers 09h20 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 42,15 dollars à Londres, en baisse de 0,33% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI pour le même mois abandonnait 0,37% à 40,07 dollars.

Mercredi, l'Agence d'information sur l'Energie (EIA) a quelque peu rassuré le marché en indiquant dans son rapport hebdomadaire que les stocks de brut aux Etats-Unis avaient reculé pour la troisième semaine consécutive, de 2 millions de barils au 25 septembre, alors qu'une hausse de 1 million était attendue.

"Néanmoins, les stocks à Cushing ont augmenté de 1,8 million de barils et les stocks d'essence ont également augmenté" de 700.000 barils, a réagi Neil Wilson, analyste de Markets.com, pour qui "les perspectives restent sombres" du fait, entre autres, d'une "reprise de la demande qui s'essouffle".

De manière plus générale, la tendance à la hausse observée depuis le printemps "s'est brutalement interrompue le mois dernier", a expliqué Tamas Varga, de PVM.

Sur le mois de septembre, le Brent a perdu 9,56% et le WTI 5,61%. Il s'agit du premier mois de baisse depuis avril.

"L'optimisme a augmenté avec la température. Mais à la fin du troisième trimestre, il est devenu évident que le virus n'a pas été contenu, que les taux d'infection augmentent et que le monde redevient morose", a ajouté M. Varga.

Cependant, "les espoirs autour du plan de relance aux Etats-Unis permettent le maintien des cours au-dessus de 40 dollars" le baril, a précisé Fiona Cincotta, de City Index.

Après des mois de surplace, les démocrates ont présenté en début de semaine au Congrès un plan d'aide de 2.200 milliards de dollars à l'économie américaine frappée par la pandémie de Covid-19, ôtant plus de 1.000 milliards à une première proposition dans l'espoir de convaincre les républicains.

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Sonatrach et Naturgy en passe de conclure un nouveau contrat gazier

Selon plusieurs médias espagnols, la compagnie nationale algérienne des hydrocarbures Sonatrach et l’entreprise espagnole Naturgy seraient sur le point de finaliser un nouveau contrat gazier. Les négociations entre les deux… Lire Plus

Actualités

Algérie : Le secteur public domine l’assurance dommages

Le secteur public continue de se tailler la part du lion des assurances dommages en Algérie. La part du secteur privé demeure faible malgré les efforts des assureurs privés. La… Lire Plus

Actualités

Bejaia : Tous les départs de feux sont éteints

Les efforts conjugués des agents de la Protection civile et des forêts, de la gendarmerie, de l’ANP et des citoyens ont permis l’extinction de tous les départs de feux enregistrés… Lire Plus

Actualités

Canicule : plusieurs incendies enregistrés en l’espace de 24h

La protection civile (PC) algérienne a maitrisé 26 incendies en l’espace de 24 heures dans plusieurs wilayas du pays. Selon la PC, les wilayas concernées sont principalement au centre et… Lire Plus

Actualités Energie

L’Algérie sur le point de se brancher à l’Europe par un câble sous-marin pour exporter son électricité

L’Algérie s’apprête à franchir une étape décisive dans sa stratégie énergétique en lançant un projet ambitieux de câble électrique sous-marin reliant le pays au continent européen. Cette initiative, annoncée dimanche… Lire Plus