Port de Mostaganem : tentative de détournement de plus de 1000 véhicules du groupe Tahkout

Port de Mostaganem : tentative de détournement de plus de 1000 véhicules du groupe Tahkout

Une affaire de détournement a ébranlé le port de Mostaganem. C’est une tentative de détournement de plus de 1000 véhicules appartenant à l’homme d’affaires Tahkout, actuellement en prison.

Selon un communiqué du parquet près le tribunal de Mostaganem, une information judiciaire vient d’être ouverte ce jeudi 12 mai, dans une affaire liée au détournement de 311 conteneurs au port de Mostaganem, contenant 1 064 véhicules non assemblés.

C’est véhicules, de marque « Hyundai » appartenant à l’entreprise Tahkout, ont été importés en 2019 à travers le port commercial de cette wilaya de l’ouest, selon le tribunal de Mostaganem. Le Parquet a « immédiatement ordonné aux services compétents de la police judiciaire d’ouvrir une enquête préliminaire et de prendre toutes les mesures nécessaires pour récupérer ces conteneurs », ajoute le communiqué.

Les investigations préliminaires ont abouti à la saisie des conteneurs détournés et l’implication dans cette même affaire, du Directeur Général de la Société du Port de Commercial de Mostaganem, du P-DG du Complexe Portuaire (SERPORT) et de l’ancien administrateur judiciaire du groupe Tahkout et ses adjoints.

Rappelons qu’en mars dernier, les services de la sûreté nationale ont saisi des biens de l’ancien homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, d’une valeur globale de 1000 milliards de centimes non déclarés aux instances judiciaires.