Produits hors hydrocarbures : l'Algérie a exporté pour 2,2 milliards USD en quatre mois - Maghreb Emergent

Produits hors hydrocarbures : l’Algérie a exporté pour 2,2 milliards USD en quatre mois

Facebook
Twitter

Malgré la note du ministère du Commerce interdisant l’exportation d’une dizaine de produits, « l’Algérie a réalisé, en quatre mois, 40% de son objectif d’exportation en produits hors hydrocarbure pour l’année 2022 », a déclaré le sous-directeur du suivi et de l’appui aux exportations au ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations, Abdellatif El Houari.

Intervenant ce jeudi sur les ondes de la radio nationale Chaine 1, Abdellatif El Houari a déclaré que les exportations algériennes en « produits hors hydrocarbure ont atteint les 2,2 milliards USD. Un chiffre en augmentation de 82% par rapport la même période de l’année 2021 ».

Sans donner des détails sur la destination et les valeurs des principaux produits exportés, l’invité de la radio a fait remarquer que ce chiffre est réalisé au moment où plusieurs produits ont été interdits à l’exportation », sur instruction du président de la République.

Pour rappel, une liste de plus de 10 produits de large consommation, dont le sucre, l’huile et certains dérivés de blé, ont été interdit à l’exportation, le 13 mars dernier, à l’issue d’un conseil des ministres présidé par Abdelmadjid Tebboune. Le 30 mars, une autre liste de 6 produits interdits à l’exportation a été annoncée par les services du ministère du Commerce et qui comprend, notamment, les œufs frais, les pommes de terre (semences, cuites ou non cuites), l’ail, les légumes secs (haricots, lentilles, pois chiches), semoule de froment (blé) et d’orge, farine de froment (blé), double et triple concentré de tomates.

EN 2021, le ministre du Commerce, Kamel Rezig, avait déclaré que l’Algérie a exporté pour une valeur de 5,03 milliards US en produits hors hydrocarbure. Nous soulignons qu’aucun bilan détaillé, des produits exporté, n’est publié par les services du ministère du Commerce, alors que l’ONS (Office national des statistiques) a publié récemment certains indices, sans préciser les volumes et valeurs des produits exportés.

Le responsable du ministère du Commerce a souligné l’importance du marché africain, en raison des courtes distances, notant qu’au cours des six mois de 2021, 300 millions de dollars de produits algériens ont été exportés, dont 150 millions de dollars destinés aux pays d’Afrique de l’Ouest.

Facebook
Twitter