Projet "Solar1000 MW" : la réalisation des centrales sera lancée au début de l’année 2024 - Maghreb Emergent

Projet “Solar1000 MW” : la réalisation des centrales sera lancée au début de l’année 2024

Facebook
Twitter

Les travaux de construction de quinze (15) centrales photovoltaïques d’une capacité de production variant entre 80 et 220 mégawatts, réparties sur douze (12) wilayas, seront lancés “au début de l’année prochaine”, selon la directrice des activités de production et d’engineering à la direction générale du groupe Sonelgaz, Ouidad Hamrour.

S’exprimant en marge de l’ouverture des plis relatifs aux offres financières concernant l’appel d’offre national et international lancé pour la réalisation du projet Solar1000 MW”, la responsable de Sonelgaz a fait savoir que la signature de contrats définitifs avec les entreprises chargées de ce projet “aura lieu avant la fin de l’année en cours”.

Mme Hamrour a précisé que l’ouverture des offres financières du projet “Solar 1000” représente la deuxième phase de l’opération de sélection des entreprises pour réaliser ce projet. Ainsi, la commission en charge procédera à la sélection et à l’évaluation des offres financières sur la base du coût de production au kilowatt, avec possibilité d’attribuer la réalisation de deux centrales à une seule entreprise s’il s’agissait d’offres compétitives.

Le projet “Solar 1000” permettra, selon elle, de créer 5000 emplois directs et de raccorder 200.000 clients au réseau national d’électricité.

Le groupe Sonelgaz “est prêt à concrétiser le programme national des énergies renouvelables”

Par ailleurs, la même responsable a fait savoir que le groupe Sonelgaz a reçu des offres financières très satisfaisantes parmi les moins chères au niveau mondial”, d’où son engagement à mettre en œuvre ce projet qui contribuera à répondre à la demande intérieure en électricité et partant “entrer dans une nouvelle ère de production d’énergie propre et durable”, a-t-elle dit.

Elle a également affirmé que le groupe est prêt à concrétiser le programme national des énergies renouvelables et à répondre à la demande croissante au niveau national, dans le cadre de la diversification des exportations hors hydrocarbures en exportant l’excédent de la production électrique.

Facebook
Twitter