Radio M lance le CPP, un talk de journalistes : "Bouteflika va y aller" - Maghreb Emergent

  Radio M lance le CPP, un talk de journalistes : « Bouteflika va y aller »

Bouteflika
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

 Bouteflika

Le Café Presse Présidentielle, CPP, est né sur radio Maghreb M, la web radio de Maghreb Emergent. Des journalistes de renom de la presse algérienne débriefent en fin de semaine l’actualité des présidentielles. Informé, audacieux, intelligent. Sans équivalent.

Radio Maghreb M arrive sur le créneau de la politique. Présidentielles algériennes obligent. La web Radio de Maghreb Emergent lance un talk libre de journalistes pour analyser chaque fin de semaine l’actualité des élections présidentielles algériennes d’avril 2014. La copie expérimentale de ce nouveau format magazine de Radio M est en ligne. Elle a réuni autour de Driffa Megherbi animatrice de l’émission, Abed Charef, journaliste consultant auprès de radio M, Faycal Metaoui, journaliste à El Watan, Said Djaafer éditorialiste et directeur des éditions à Interface Médias, et Ihsane El Kadi journaliste, directeur de Maghreb Emergent. Les prochains numéros seront ouverts à d’autres journalistes de la presse algérienne et des correspondants de la presse étrangère en Algérie. L’émission de 55 minutes sera diffusée en direct tous les jeudis à 11h du matin. Elle décortique les faits de la semaine liée à l’élection présidentielle et les projections qui en découlent. La copie expérimentale que Radio M a décidé de mettre à l’antenne pour ses auditeurs a essentiellement tourné autour de la candidature très problématique d’Abdelaziz Bouteflika pour un 4ème mandat.

« Bouteflika va y aller »

La tendance sur le plateau de CPP, était que le président sortant allait répondre favorablement aux appels à un 4e mandat. Ce qui a provoqué un échange vif sur les implications « aberrantes » d’un tel scénario. Faut-il alors dans le cas d’un passage en force d’un candidat légalement inéligible pour cause d’incapacité, que les autres candidats jouent le jeu de l’élection du 17 avril prochain ? Le CPP a débattu notamment de la stratégie d’Ali Benflis, « manifestement pris au piège » une nouvelle fois après l’avoir été en 2004. Le Café Presse Présidentielle s’est penché sur les divisions politiques et personnelles à la tête de l’ANP qui ont permis d’envisager à nouveau une candidature « rationnellement inenvisageable ». Le CPP a également débattu de la perception de « la stabilité » chez les partenaires étrangers de l’Algérien. Sont-ils vraiment pour un statu quo ? Entendent-ils la stabilité comme la conçoivent Amar Saidani et les autres soutient de Bouteflika ? Le débat s’est également intéressé à l’attitude du MSP et du RCD qui appellent au boycott. Sont-ils déjà dans l’agenda de l’après présidentielle d’avril 2014 ? Le CPP a l’ambition de rendre plus clair pour les auditeurs de Radio M une situation politique algérienne des plus confuses. Même si elle parait l’être un peu moins depuis quelques semaines avec l’éviction en cours d’un plan B nommé Abdelmalek Sellal et la mise en place du dispositif électoral au profit d’Abdelaziz Bouteflika.

 Radio M étoffe sa grille

 Radio M édite 24h sur 24h. On peut l’écouter à partir de home page de Maghreb Emergent et de sa page Facebook. Elle propose un format live tous les mardi matin avec l’invité du direct, une émission dédiée à l’économie et à l’entreprise. Elle a entamé depuis début 2014 la construction de sa grille d’antenne avec un bulletin météo maghrébin et désormais un talk libre de journalistes, le CPP, en direct tous les jeudis. D’autres émissions sont prévues dans le courant du premier semestre 2014.

 

 Ecouter l’émission 

  

 

 

 

  

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter