M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Sécurité au Mali : Guterres prône une force africaine avec un soutien fort de l’ONU

Par Maghreb Émergent
mai 6, 2022
Sécurité au Mali : Guterres prône une force africaine avec un soutien fort de l’ONU

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a plaidé hier jeudi en faveur d’une force africaine au Mali, avec un «mandat robuste» de l’ONU, afin d’empêcher le pays de s'effondrer.

Le Conseil de sécurité doit se pencher en juin sur le renouvellement du mandat de la Minusma qui, créée en 2013, déploie environ 13.000 soldats et des milliers de policiers et personnels civils dans ce pays secoué par les violences, jihadistes notamment.

Le débat aura lieu à la lumière des développements observés depuis le renouvellement de la force en juin 2021 pour un an: annonce du retrait des forces françaises et européennes, arrivée de centaines de Russes présentés par Bamako comme des instructeurs, maintien du régime actuel malgré son engagement initial à organiser des élections en février 2022...

"La situation réelle, c'est que, sans la Minusma, le risque d'écroulement du pays serait énorme", a dit Antonio Guterres, auquel la radio française RFI demandait, dans un entretien diffusé mercredi et jeudi, s'il demanderait le renouvellement du mandat de la Minusma.

"Je ne vais pas proposer qu'on termine cette mission, parce que je crois que les conséquences seraient terribles. Mais elle se déroule dans des circonstances qui, vraiment, demanderaient, (non) pas une force de maintien de la paix mais une force robuste d'imposition de la paix et de la lutte antiterroriste", a dit M. Guterres.

"Il faut que cette force robuste soit une force africaine, de l'Union africaine, mais avec un mandat du Conseil de sécurité sous chapitre 7 et avec un financement obligatoire", a-t-il dit. Le chapitre 7 de la Charte des Nations unies permet le recours à la force armée en cas de menace contre la paix.

Vers des prérogatives plus fortes de la Minusma

Les pays africains sont les plus gros contributeurs de la Minusma en soldats. Celle-ci est critiquée pour les limites de son mandat et différents dirigeants africains réclament des prérogatives plus fortes.

M. Guterres concède que la tâche est ardue. Constater que la Minusma a perdu à elle seule en 2021 plus de Casques bleus que toutes les missions de l'ONU à travers le monde, "c'est pour nous vraiment une situation (...) très dure", a-t-il admis.

Quelque 170 membres de la Minusma ont été tués depuis 2013 dans des assauts menés par des jihadistes ou des explosions de bombes artisanales.

M. Guterres a reconnu une "coopération très difficile" entre la Minusma et l'armée malienne sur les droits humains. Elle attend toujours la permission des autorités pour dépêcher ses experts à Moura (centre), théâtre en avril d’un massacre de 300 civils.

R.I./Agences

ARTICLES SIMILAIRES

Actualités

Inscriptions à l’AADL 3 : Les retardataires devront attendre la réouverture de la plateforme

Les inscriptions pour le programme de logements AADL3 vont reprendre, rassure le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville vendredi dans un communiqué. ‘’L’opération d’inscription au programme AADL3 … Lire Plus

Actualités Energie

Exportations de GNL en Afrique : L’Algérie et le Nigeria confrontés à une concurrence très serré

L’Algérie confirme sa place de leader dans le marché africain du gaz naturel liquéfié (GNL), se classant deuxième exportateur du continent pour le premier semestre 2024, selon le récent rapport… Lire Plus

Actualités

Baisse de l’activité industrielle dans le secteur public au premier trimestre 2024 (ONS)

Selon une enquête de l’Office national des statistiques (ONS), réalisée auprès des dirigeants d’entreprises industrielles, couvrant divers aspects tels que la demande, la distribution, la main-d’œuvre et la liquidité financière,… Lire Plus

Actualités

Panne informatique mondiale : L’aéroport d’Alger rassure

L’aéroport international d’Alger tient à rassurer ses passagers et ses partenaires que ses opérations n’ont pas été touchées et ses systèmes informatiques restent pleinement opérationnels et sécurisés, suite à la… Lire Plus

Actualités

Les prix de la pomme de terre, la sardine et des fruits flambent sur les marchés en Algérie

Les prix de la pomme de terre enregistrent depuis le début du mois des hausses importantes. Sur le marché du détail, le produit est proposé entre 90 et 130 DA… Lire Plus