M A G H R E B

E M E R G E N T

Présidentielles 2014

Slim Othmani claque la porte du FCE pour protester contre son soutien à la candidature de Bouteflika

Par Yacine Temlali
mars 15, 2014
Slim Othmani claque la porte du FCE pour protester contre son soutien à  la candidature de Bouteflika

[caption id="attachment_1557" align="alignnone" width=""]Slim Othmani, le patron de NCA Rouiba.[/caption]

Le patron de NCA Rouiba reproche au président du FCE n’avoir « pas eu le courage » d’empêcher la « mascarade de soutien électoral » qu’a été, selon lui, l’assemblée générale tenue jeudi dernier et sanctionnée par une motion de soutien à la candidature du chef de l’Etat à la présidentielle d’avril 2014.

 Le soutien exprimé jeudi par le Forum des chefs d’entreprises (FCE) à la candidature de M. Bouteflika à un 4e mandat provoque en son sein de premiers grands dégâts. Dans une lettre dont Maghreb Emergent a obtenu une copie, le patron de NCA Rouiba, Slim Othmani, a remis sa démission de la plus grande association patronale algérienne à son président, Reda Hamiani, et ce, pour protester contre ce qu’il a appelé une « mascarade de soutien électoral ».

Pour Slim Othmani, le vote par l’assemblée générale du FCE d’une motion de soutien à M. Bouteflika, est un signe d’irrespect tant pour les membres de cette organisation que pour son règlement intérieur.

Pour rappel, cette motion a été votée jeudi à huis clos, dans des conditions pour le moins « spéciales » : nombre réduit de présents, vote à mains levées imposés par les patrons « boutéflikiens » au lieu d’un vote à bulletin secret, etc.

Dans sa lettre de démission, Slim Othmani n’a pas manqué de souligner que celle-ci n’est en aucune manière une prise de position contre un des candidats à l’élection présidentielle d’avril prochain. Il a également accusé le président du FCE, Reda Hamiani, de n’avoir « pas eu le courage » d’empêcher le déroulement du vote dans ces conditions : « Ma déception tant à votre égard que du FCE est grande mais ma détermination de chef d’entreprise engagé s’en trouve renforcée. »

 

ARTICLES SIMILAIRES

CPP

Le CPP se demande avec Zoubida Assoul pourquoi Gaïd Salah gagne t’il du temps ?

 Le café presse politique de cette semaine a décortiqué l’actualité avec une invité surprise.

CPP
Á la une CPP

Bouteflika 5 et Ennahar, CPP en mode « indigné » face à l’effondrement moral de l’Etat.

Le talk politique des journalistes a célébré le 64e anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne dans une ambiance spéciale faite d’appréhension et de colère contenue.

CPP
Á la une CPP

Bouhadja, généraux, Amir Dz ; le CPP tenu de décoder les guerres de fin de règne

Le café presse politique de Radio M a fait converger tous les points chauds de l’actualité – renversement Bouhadja, détention généraux, guerre contre la cyber-dissidence, vers le 5e mandat. Et cela… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP enquête au paradis de Khelil et dans l’enfer de Bajolet (vidéo)

  Le talk hebdomadaire de RadioM a poussé au plus loin les questions qu’ouvrent le brulot de l’ancien ambassadeur de France à Alger, la semaine ou les pots de vins… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP débriefe les généraux et le journaliste qui a vu Merkel (vidéo)

  Le café presse politique de Radio M a débriefé les messages codés de Merkel aux Algériens grâce au confrère Kamel Daoud un de ses interlocuteurs à Alger invité du… Lire Plus