Société Générale propose son expertise aux entreprises chinoises en Algérie

Société Générale propose son expertise aux entreprises chinoises en Algérie

SGA

Rencontre studieuse jeudi entre les responsables et cadres de Société Générale Algérie (SGA) et des représentants des entreprises chinoises. La banque qui tient déjà les comptes d’une quinzaine de groupe chinois veut mettre à disposition son expertise du marché algérien pour les accompagner.

 

 

 

Société générale veut accompagner les entreprises chinoises dans la réalisation de leurs projets en Algérie et de leur fournir son expertise en matière d’investissement sur le marché algérien. Une trentaine d’entreprises chinoises ont participé à la rencontre organisée à l’initiative de la banque en coordination avec le Bureau économique et commercial de l’ambassade de Chine en Algérie. « La Chine est extrêmement importante pour l’Algérie » a indiqué le président du directoire de Société générale Algérie, Eric Wormser qui a mis en relief l’importance des projets réalisés par les entreprises chinois dans le domaine des infrastructures et des équipements. Il a souligné que Société Générale, première banque privée en Algérie, peut apporter à ces entreprises des grandes opportunités d’affaires et leur servir de « porte pour l’Afrique ». Société Générale qui gère déjà les comptes de quinze entreprises chinois veut convaincre les quinze autres groupes chinois présents.  Au cours de la rencontre, les représentants de groupes chinois ont été ont été particulièrement intéressés par les procédures et les règlements en vigueur dans le domaine financier et bancaire. Les représentants des entreprises ont axé leurs questions sur les « actions procédurières » liées notamment au CDAC (Compte étranger en Dinars Algériens convertibles), l’INR (Interne non résidant) ou encore les procédures de rapatriement des dividendes. Société Générale Algérie, qui a dépêché à la rencontre plusieurs de ces cadres et experts, s’est engagée à consacrer tout le temps nécessaire pour expliquer aux Chinois les différentes options qu’elle propose pour l’accompagnement des entreprises.

Des entreprises chinoises très actives

Elle dispose depuis longtemps d’une cellule des opérations financières des entreprises. Les entreprises chinoises sont particulièrement actives en Algérie où elles ont obtenus de nombreux projets et sont très concurrentielles par rapports aux entreprises occidentales. La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l’Algérie et a détrôné la France. Durant les 9 premiers mois 2013, la Chine a été le premier fournisseur de l’Algérie pour un montant de 4,95 milliards de dollars US (mds USD), soit 11,98% des 41,33 milliards d’achats effectués par le pays, selon un récent rapport du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS).  Selon d’autres chiffres, le volume des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Chine est passé de 800 millions de dollars en 2003 à huit milliards de dollars en 2013.

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *