M A G H R E B

E M E R G E N T

Á la une

Stockage de céréales: Un programme pour la réalisation  de 30 silos

Par Maghreb Émergent
décembre 12, 2022
Stockage de céréales: Un programme pour la réalisation  de 30 silos

Après avoir enregistré une hausse dans les rendements agricoles durant la saison agricole 2021/2022 avec une production globale de 41 millions de quintaux ( soit 48% de plus par rapport à la précédente saison) parallèlement à une augmentation des quantités collectées qui ont atteint 27 millions de quintaux, le ministère de l’agriculture et du développement rural  table en 2023 sur le renforcement des capacités de stockages.  « Le cap sera mis sur la logistique après les premiers résultats tangibles d’augmentation de rendements », a souligné ce matin le premier responsable du secteur , Mohamed Abdelhafid Henni sur les ondes de la chaine III de la radio nationale. Un programme sera soumis à l’examen en conseil des ministres dans ce cadre. Il s’agit d’améliorer les moyens de stockages à travers de nouveaux silos. Le projet devait être initialement  lancé en ce mois de décembre selon des déclarations récentes du premier ministre , Aimene Benabderahmane qui avait indiqué en octobre dernier devant le début « La priorité sera donnée au lancement de projets de réalisation de silos de stockage de céréales à partir de décembre prochain ».  C’est finalement reporté pour 2023. Le programme global prote sur la réalisation de 39 silos ( dont neuf ont été déjà finalisés) d’une capacité moyenne de 250.000 quintaux par silo. Des moyens de stockage en horizontal sont également prévus à travers  la construction  de 250 hangars. 

 La banque de gènes sera inaugurée en 2023

 Le secteur qui a bénéficié pour rappel , dans le cadre du budget d’équipement au titre de 2021 et 2022, d’un montant de 130,6 milliards de DA compte par ailleurs lancer officiellement la banque de gène végétales et animales durant le premier semestre de l’année ( elle devait être opérationnelle cette année) , selon le ministre qui a indiqué que cette banque recèlera 66.000 variétés.  La banque de semences inaugurée l’été dernier par le Premier ministre et qui devrait renforcer la préservation et la valorisation du patrimoine génétique agricole national, compte pour sa part 6000 espèces végétales.

 En matière d’investissements, le ministre a fait part  de l’intérêt affiché par les investisseurs étrangers au secteur. «  Nous avons des demandes d’IDE et cela va se concrétiser en 2023 » a-t-il indiqué.  C’est le cas dans le Grand Sud ou il y a eu selon le dernier bilan l’affectation de concessions sur 250.000 hectares pour les filières stratégiques essentiellement. Concernant les oléagineux, le secteur a définitivement abandonné le soutien à la culture du colza au profit du tournesol

Faudrait-il rappeler à ce sujet justement qu’au cours de la saison 2021-2022 et pour la première fois de 494 agriculteurs se sont lancés dans le colza et ont été financés à hauteur de 253 millions de DA.

A titre indicatif, selon les prévisions de la loi de finances 2023, le secteur de l'Agriculture devrait enregistrer un taux de croissance de 6,9% en 2023, 5,5% en 2024 et 5,7% en 2025.