Tourisme : de nombreux investisseurs étrangers s’intéressent à l’Algérie - Maghreb Emergent

Tourisme : de nombreux investisseurs étrangers s’intéressent à l’Algérie

Facebook
Twitter

De nombreux investisseurs étrangers s’intéressent au tourisme en Algérie, a annoncé, ce jeudi, Mokhtar Didouche, ministre du Tourisme et de l’Artisanat. Le ministre s’est dit prêt à encourager tous les investisseurs.

« Nous sommes prêts à les accompagner pour leur donner toutes les facilitations possibles », a assuré Mokhtar Didouche, lors de son passage, ce jeudi, à la Radio nationale, affirmant, qu’ils soient (investisseurs) étrangers ou nationaux, tous les dossiers des investisseurs sont étudiés.

Le ministre a rappelé, à ce propos, la mise en place d’une commission nationale d’approbation des plans d’hôteliers, qui se réunit une fois par semaine, et qui étudie les demandes exprimées par n’importe quel investisseur.

Il cite l’exemple de deux investisseurs, saoudien et qatari : « nous sommes en pourparlers avec un investisseur qatari du nom de Ritadj, qui s’intéresse à un certain nombre de projets touristiques. Ces projets sont prévus sous deux formes : la première est le partenariat management et la deuxième un investissement direct. »

« Nous leur avons proposé 4 structures au niveau du littoral algérien, notamment deux à Tipaza, une à Sidi Fredj et une au niveau de l’hôtel Safir à Alger, ainsi que deux zones d’extension touristique (ZET) à Zéralda et à Colonel Abbas, pour réaliser des complexes touristiques haut de gamme », détaille M. Didouche.

Dans cette même lancée, le ministre a précisé que « récemment, nous avons réceptionné un projet de partenariat entre un investisseur algérien et un Saoudien à Skikda, et nous avons encore d’autres projets à réaliser ».

Par ailleurs, le premier responsable du secteur du tourisme s’est félicité pour la mise en place du visa à l’entrée pour les touristes à destination du Sud du pays. « Cela a donné des résultats extraordinaires », a-t-il souligné, en ajoutant que ses services vont renouveler et généraliser le visa à la frontière.

Facebook
Twitter