Tunisie: La célébration du 11e anniversaire de la révolution du jasmin réprimée par la police - Maghreb Emergent

Tunisie: La célébration du 11e anniversaire de la révolution du jasmin réprimée par la police

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Des manifestations dans la capitale tunisienne sont violemment réprimées ce vendredi 14 janvier, date anniversaire, la 11è, du déclenchement de la révolution du jasmin qui a chassé Ben Ali du pouvoir et ouvert de fols espoirs pour la Tunisie sous la botte du benalisme qui a hérité du bourguibisme et son penchant pour une société de castes et de privilèges, dominée par un système extrêmement policier.

Selon de nombreux témoignages, c’est à l’appel de nombreuses organisations et partis politiques que quelques milliers de tunisiens (1200 selon le ministère de l’intérieur) se sont donnés rendez-vous dans les principales artères de la capitale tunisienne pour dénoncer les dérives dictatoriales de Kaïs Essaïed aux cris de « le peuple veut la fin du coup d’Etat ! ». Manifestations réprimées dès les premiers attroupements par des policiers sur les dents qui n’ont pas hésité à faire usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau. L’interdiction de manifester a été décrété par mesures sanitaires.

De Nombreuses interpellations ont été signalées par de nombreux témoins. Des journalistes ont été empêchés de couvrir les manifestations. Un journaliste a même été évacué à l’hôpital après avoir inhalé des gaz lacrymogènes.

La capitale tunisienne est toujours sous tension.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter