Un géant pharmaceutique compte construire une usine de vaccins ARN messager en Afrique - Maghreb Emergent

Un géant pharmaceutique compte construire une usine de vaccins ARN messager en Afrique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Après le laboratoire BioNTech qui avait exprimé en août dernier, son choix en faveur du Sénégal et du Rwanda pour l’installation en 2022 de son unité de production des vaccins ARN messager en Afrique, le laboratoire américain Moderna compte a son tour investir 500 millions de dollars dans la construction d’une usine de vaccins ARN messager dans le continent. C’est ce qu’a indiqué l’entreprise dans un communiqué publié ce jeudi 7 octobre.

Effectivement, le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, a déclaré que le but de cet investissement « sera d’approvisionner l’ensemble du continent en vaccins contre la covid-19 ». Et d’ajouter que « Cette usine qui sera construite sur le modèle de celle de Norwood, près de Boston, représentera un investissement de 500 millions de dollars ».

En plus de couvrir les besoin du continent en vaccin anti-Covid-19, Stéphane Bancel souligne que l’usine pourrait produire un demi-milliard de doses de vaccins ARN messager par an, ainsi que des injections pour d’autres maladies.

Bien que le choix du pays n’est pas encore tranché, quelques pays potentiels ont déjà porté leur intérêts, à l’instar du Nigéria, l’Afrique du Sud ou l’Egypt.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter