M A G H R E B

E M E R G E N T

Présidentielles 2014

Wiam TV : une chaîne télé pour rehausser l’image de Bouteflika diminué par la maladie

Par Yacine Temlali
mars 8, 2014
Wiam TV : une chaîne télé pour rehausser l’image de Bouteflika diminué par la maladie

[caption id="attachment_1407" align="alignnone" width=""]Wiam TV réussira-t-elle là où la Télévision publique a lamentablement échoué ?[/caption]

Wiam TV, une chaîne de télévision dédiée à la promotion de la candidature du président Bouteflika à sa propre succession diffuse déjà à titre expérimental. Elle sera officiellement lancée le 24 mars prochain, premier jour de la campagne électorale des présidentielles d’avril 2014.

 La direction de campagne électorale du président sortant a lancé une chaîne spéciale de télévision baptisée « Wiam TV » (concorde TV), en référence à la première loi par laquelle, en 2000, Abdelaziz Bouteflika a notamment amnistié les islamistes armés.

Wiam TV est diffusée depuis deux jours à titre expérimental sur les satellites Nilesat (11957/horizontal/27500) et Hotbird (11623/vertical/27500). Beaucoup d'hommes d'affaires ont mis la main à la poche pour constituer son budget initial, de 1,8 milliard de dinars (quelque 24 millions USD environ) selon le journal électronique algérien Algerie Focus.

Avant que le Forum des chefs d’entreprises (FCE) ne lève éventuellement des fonds pour la campagne d’Abdelaziz Bouteflika lors de sa réunion du 13 mars prochain, la direction de cette campagne, que dirige l'ancien ministre de l'Industrie et de la Restructuration Abdeslam Bouchouareb, aurait fait appel aux hommes d'affaires les plus proches du cercle présidentiel, à l'image d'Ali Haddad, Ridha Kouninef, Mohamed Laïd Benamor et autres Mohamed Bairi, Mourad Oulmi Ahmed Mazouz et Mahieddine Tahkout.

Selon nos sources, le projet de cette télévision a été confié à Lotfi Cheriet, ancien directeur de Canal Algérie, mis en veilleuse suite à la diffusion sur cette chaîne de l'Etablissement public de télévision (EPTV) de caricatures du Prophète Mohamed jugées « blasphématoires ». Contacté par téléphone, Lotfi Cheriet a, cependant, démenti avoir « un lien direct ou indirect avec ce projet ».

Les initiateurs du projet Wiam TV comptent mobiliser de gros moyens matériels (studios, caméras…) pour convaincre les électeurs de voter pour le chef de l’Etat, diminué par la maladie, et couvrir les activités des ceux chargés de promouvoir sa candidature. Selon des sources à l'EPTV, « la direction de campagne fait pression sur les journalistes pour qu'ils prennent des congés et rejoignent la nouvelle chaîne jusqu'à ce que la campagne électorale soit terminée ».

ARTICLES SIMILAIRES

CPP

Le CPP se demande avec Zoubida Assoul pourquoi Gaïd Salah gagne t’il du temps ?

 Le café presse politique de cette semaine a décortiqué l’actualité avec une invité surprise.

CPP
Á la une CPP

Bouteflika 5 et Ennahar, CPP en mode « indigné » face à l’effondrement moral de l’Etat.

Le talk politique des journalistes a célébré le 64e anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne dans une ambiance spéciale faite d’appréhension et de colère contenue.

CPP
Á la une CPP

Bouhadja, généraux, Amir Dz ; le CPP tenu de décoder les guerres de fin de règne

Le café presse politique de Radio M a fait converger tous les points chauds de l’actualité – renversement Bouhadja, détention généraux, guerre contre la cyber-dissidence, vers le 5e mandat. Et cela… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP enquête au paradis de Khelil et dans l’enfer de Bajolet (vidéo)

  Le talk hebdomadaire de RadioM a poussé au plus loin les questions qu’ouvrent le brulot de l’ancien ambassadeur de France à Alger, la semaine ou les pots de vins… Lire Plus

Á la une CPP

Le CPP débriefe les généraux et le journaliste qui a vu Merkel (vidéo)

  Le café presse politique de Radio M a débriefé les messages codés de Merkel aux Algériens grâce au confrère Kamel Daoud un de ses interlocuteurs à Alger invité du… Lire Plus