Zitouni juge élevé le taux de sucre dans les boissons gazeuses - Maghreb Emergent

Zitouni juge élevé le taux de sucre dans les boissons gazeuses

Facebook
Twitter

Le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Tayeb Zitouni, souhaite réduire le taux du sucre autorisé par la loi dans un litre de boissons gazeuses.

Il a affirmé que le taux de 105 g de sucre par litre, défini en concertation entre les départements du commerce, de la santé, de l’industrie et de l’hydraulique et réglementé par des textes législatifs, “est respecté par les producteurs et tout dépassement sera passible de fermeture de l’unité de production”. Il espère cependant réduire davantage ce taux, le considérant “tout de même élevé”.

Concernant la taille du marché des boissons en Algérie, Zitouni a révélé qu’il pèse 2,5 milliards de dinars et qu’il est entièrement satisfait par la production locale, avec un surplus qui est destiné à l’exportation.

Il a annoncé dans ce sens que l’objectif pour 2024 est que les dividendes des exportations couvrent complètement la facture d’importation de certains intrants et qu’il y ait même un excédent commercial.

Enfin, Il a appelé les producteurs, à l’approche du mois de Ramadhan durant lequel les boissons gazeuses sont fortement consommées, à “prévoir des prix promotionnels durant ce mois de miséricorde”.

Abordant la qualité des boissons gazeuses produites localement, Zitouni a rassuré qu’elles sont régulièrement contrôlées, notamment au niveau des unités de productions, et qu'”elles réunissent toutes les conditions sanitaires”.

Facebook
Twitter