M A G H R E B

E M E R G E N T

Actualités

Zitouni révèle la valeur des exportations de l’Algérie vers l’Afrique

Par Maghreb Émergent
avril 16, 2024
Zitouni révèle la valeur des exportations de l’Algérie vers l’Afrique

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a révélé lundi la valeur des exportations de l’Algérie vers le continent africain.

Intervenant en marge de la signature de la convention portant sur l'organisation par l’Algérie de la Foire commerciale intra-africaine (IATF), le ministre a fait savoir que les exportations de l’Algérie vers l’Afrique s’élèvent à 2,7 milliards de dollars, dont 650 millions de dollars d’exportations hors hydrocarbures.

Pour Zitouni, l'engagement historique de l'Algérie envers le continent africain était dicté par "notre conviction quant à la communauté de notre destin". Il a noté que l’Algérie avait tracé un programme économique orienté vers l'Afrique", à travers différents projets dans le domaine des infrastructures et du développement des échanges économiques et commerciaux.

Dans ce sens Zitouni a cité en exemple l'ouverture de plusieurs banques algériennes et foires de production nationale dans certains pays africains. Il est également revenu sur les efforts de l'Algérie en faveur de l'intégration économique africaine, citant, à ce titre, l'ouverture en 2023 de banques et de foires algériennes permanentes dans plusieurs pays africains.

Véritable hub économique dans la région

Mettant en avant la position de l'Algérie au carrefour de trois continents : l'Afrique, l'Europe et l'Asie, le ministre a soutenu que cette position géographique favorisant les échanges commerciaux entre ces trois parties du monde "lui permet de s'imposer comme un véritable hub économique dans la région".

Dans le souci de renforcer les échanges commerciaux intra-africains, a-t-il ajouté, l'Algérie a entrepris d'élargir son réseau de transport, notamment à travers la réalisation de la Route de l'unité africaine reliant Alger à Lagos (Nigeria) et le lancement de la réalisation de la route Tindouf-Zouerate reliant l'Algérie à la Mauritanie, "ce qui a valu à notre pays la deuxième position en Afrique en termes de réseau routier réalisé, atteignant le seuil de 128.000 km", a affirmé Zitouni.

Mettant en évidence l'importance de ces réalisations sur le plan économique, le ministre a expliqué qu'elles permettront de relier les ports algériens à la profondeur africaine, formant ainsi un axe majeur pour le développement du commerce intra-africain et des activités économiques entre l'Afrique du Nord et l'Afrique australe, notamment après l'entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Les atouts dont dispose le continent africain "favorisent l'établissement d'une économie forte pouvant s'intégrer dans les chaînes de valeur mondiales", a-t-il dit. "Cette réalisation à laquelle aspirent les dirigeants des pays africains se concrétisera inévitablement par l'intensification des activités économiques entre les pays du continent", a-t-il assuré.